Paiement sans contact : les risques de fraudes bancaires

Comment pallier les risques de fraudes bancaires possibles avec les technologies de paiements sans contact ? Quelles sont les pistes de sécurisation ?

Les réponses d'Elodie Toustou - Journaliste spécialisée pour Mieux Vivre Votre Argent - et d'Olivier Ramos - Responsable service produit chez Monext

Elodie Toustou - Dès les années 2010, la CNIL s’était alarmée du fait qu’avec un simple boîtier NFC ou avec un capteur mobile, il était possible de récupérer les données de certaines cartes bancaires munies de la technologie sans contact.

Évidemment, la grande question que pose la technologie de la NFC, c’est la sécurité.

Pour se rassurer, il existe des petits porte-monnaie pour protéger les cartes bancaires munies de la technologie NFC. Ce sont des petits étuis blindés - des cages de Faraday - qui bloquent la sortie des ondes.

Aujourd'hui, les émetteurs de cartes bancaires sont à l'origine de certaines initiatives, notamment la sécurisation des paiements sans contact via la biométrie. Celles-ci pourraient permettre d'ajouter une brique de sécurité réglementaire qui rassurerait les consommateurs.
 

A lire également :