Les Français et le découvert

Près de 61% des Français franchissent leur autorisation de découvert chaque année alors que les solutions de gestion personnalisée se multiplient. 

Les français et le découvert

infographie_decouvert.jpg

Les français toujours plus à découvert

La fin du mois approche, le budget est serré… et la voiture vous lâche, imposant un passage en urgence au garage. Résultat ? La facture fait plonger le compte en banque et l’autorisation de découvert.

Si l’épisode est banal, la conséquence l’est tout autant : une étude récente révèle que 61% des français dépassent, au moins une fois dans l’année, le plafond de leur découvert autorisé. Près de 21% le dépassent même une fois par trimestre, contre 16% tous les mois ! Avec, à la clé, des frais bancaires jusqu’à trois fois plus élevés, sur un an, qu’un compte sagement cantonné sous son plafond.

À découvert, mais pourquoi ?

Aucun privilège quant au découvert, le phénomène touche même les foyers aisés : 51% des français, bien qu’ayant des revenus supérieurs à 3000€ par mois, dépassent leur plafond au moins une fois par an. La raison ? Une dépense imprévue ou une baisse de revenus, dans la plupart des cas… ainsi qu’une mauvaise gestion des comptes, avouée du bout des lèvres par une majorité de concernés.

Prévoir les dépenses, échelonner les paiements, planifier un virement entre comptes, piocher dans son épargne ou simplement prévenir son banquier : autant d’actions préventives trop souvent ignorées lorsqu’approche le plafond du découvert, un français sur quatre préférant encore… attendre !

À découvert, on agit

L’avènement des banques en ligne fait, heureusement, évoluer les réflexes. Dépassée, l’époque des rapports alambiqués avec le banquier. Les espaces de gestion personnalisés offrent une plus grande liberté, et tout autant de possibilités. Autrement dit ? Plus question d’attendre sans bouger !

Chez BforBank, le banquier, c’est vous. Vous modifiez en quelques clics le plafond de votre découvert depuis votre espace de gestion personnalisé, sur internet ou sur une application mobile. De n’importe où, à tout moment, avant même que les sommes soient débitées, même à l’étranger… Encore plus simple ? Vous paramétrez des alertes afin d’être averti(e) sitôt que plonge le solde de votre compte. Et en cas d’inquiétude, une connexion express sur votre espace personnel suffit à joindre un conseiller ou à vous faire rappeler, pour économiser facilement sur les frais !