• Compte Bancaire
    Jusqu'à 80€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    jusqu'au 30 mai 2017

    *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. 
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 30 mai 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 29 juin 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garanties en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • Crédit immobilier
  • Mag

Moyens de paiement et innovations : où en est la France ?

Comment se situe la France par rapport aux autres pays européens sur le plan des innovations en matière de paiement ? Sommes-nous précurseurs ?

Les réponses d'Elodie Toustou - Journaliste spécialisée pour Mieux Vivre Votre Argent - et d'Olivier Ramos - Responsable service produit chez Monext

Olivier Ramos - Je pense qu’aujourd’hui nous sommes dans le peloton de tête. La France a construit un système très sécurisé. En France, nous sommes les premiers à avoir sorti la carte bancaire à puce. Aujourd’hui, pourquoi y a-t-il une émergence de ces systèmes HCE, paiements mobiles etc. ? C’est notamment parce que les Américains se posent la question de passer - ou non - par la phase de sécurisation de la carte bancaire à puce.

Rappelons en effet que les États-Unis sont très en retard sur l’utilisation de la carte à puce. La question se pose donc de passer directement au paiement sur smartphone. C’est en train de se déployer aux Etats-Unis. Le parc américain est beaucoup plus important que le parc français. Cela signifie que mettre à jour les terminaux, les changer etc. c’est compliqué et cela nécessite un investissement important.

Lire également