• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Piratage de carte bancaire : qui est responsable si un commerçant se fait voler mes données ?

Qui est responsable si un commerçant se fait pirater mes données ? Est-ce la banque ou le commerçant ? y a-t-il des assurances ?

Les réponses d'Elodie Toustou - Journaliste spécialisée pour Mieux Vivre Votre Argent - et d'Olivier Ramos - Responsable service produit chez Monext

Olivier Ramos - Tout dépend de l’éligibilité du commerçant. Si celui-ci est suffisamment important, qu’il traite suffisamment de transactions, pour être éligible à un certain niveau de sécurité, il est possible de le rendre responsable de la perte de ces données bancaires. Dans les autres cas, c’est souvent la banque qui va porter tout ça. Il s’agit ensuite d’échanges entre la banque du porteur et la banque du commerçant.

Elodie Toustou - Lorsque le consommateur constate une fraude sur sa carte bancaire : c’est-à-dire que la carte a été utilisée sans son code, normalement, les banques remboursent en intégralité.