Les bons comptes font les bons amis

Untel à payer le resto, un autre les courses… Pas toujours évident de faire les comptes lorsque l’on part en bande. Nos astuces pour éviter de se fâcher ...

gerer compte

Une seule personne avance tout

La hantise de toute bande d’amis qui part en vacances ensemble ? Se retrouver à rejouer le sketch de l’addition de Muriel Robin ! Une des solutions consiste à ce qu’une seule personne – désignée en commun et sous réserve qu’elle dispose des moyens nécessaires – avance tous les frais. À la fin des vacances, il ne reste plus qu’à diviser l’addition par le nombre « d’amis » pour que chacun puisse lui rendre l’argent.

Le pot commun

Faire une cagnotte est une façon privilégiée de gérer son budget vacances entre amis. Chacun dépose la même somme dans le porte-monnaie, réel ou virtuel, et celui-ci sert à payer toutes les dépenses. Cette solution possède l’avantage de ne pas entraîner d’avances de frais excessives puisque tout le monde est ponctionné au même tarif. Cela permet en outre de suivre de près le budget vacances et d’éviter les mauvaises surprises, puisqu’il suffit de compter ce qu’il reste et de réajuster en fonction, avec la possibilité de ravitailler le porte-monnaie autant de fois que nécessaire…

Les applications spécifiques

Vous n’avez pas la bosse des maths ou tout simplement pas envie de vous lancer dans de savants calculs en vacances ? Vous pouvez opter pour une application de gestion de comptes entre amis. Il en existe des dizaines – Tricount, Debal, KidoiKoi… – très faciles d’utilisation : il vous suffit d’entrer les dépenses effectuées, qui à payer et les bénéficiaires et l’appli calcule automatiquement la répartition des frais. En plus, vous pouvez suivre l’état des comptes en un clin d’œil. Reste à ne pas oublier de noter chaque dépense…

Découvrir aussi

Nos recommandations

C'est une étude Opinionway réalisée pour Sofinco : entre budget et loisirs, la résistance s’organise cet été...

Une étude confirme la réputation des Français : de grands épargnants mais réticents à investir leur épargne

Les chiffres de janvier de collecte du Livret A confirment un regain d’intérêt des Français pour le livret d’épargne réglementé

Pour éviter l’enfer du découvert et les angoisses chroniques devant les relevés de compte, ils prennent en main les mal luné(e)s du budget