• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CrédutLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Commissions à l’étranger : quel moyen de paiement choisir ?

Vérifiez les tarifs de votre carte et le taux de change avant le départ pour gérer les commissions à l’étranger, à chaque retrait ou ...

Commissions à l’étranger - BforBank

Paiements et retraits avec votre carte bancaire : quelles commissions à l’étranger ?

Le coût des paiements et des retraits par carte bancaire à l’étranger peut être élevé, notamment hors de la zone euro. Il comprend des frais proportionnels au montant retiré et une commission fixe. Avant le départ, il est préférable de se renseigner, et de choisir la bonne carte internationale. Pour le règlement des dépenses dans la zone euro, les conditions tarifaires le plus souvent sont identiques à celles facturées en France. En dehors de cette zone, les montants différent selon le type de transaction et les pays.

Prenons l’exemple d’un retrait en liquide dans une monnaie locale. La conversion de l’argent retiré en monnaie locale est effectuée par le réseau international auquel appartient votre carte, par exemple VISA, selon les modalités de change du cours monétaire. La banque étrangère, possédant le distributeur automatique de billets, peut ajouter au montant retiré des frais appelés « surcharge ». Enfin, votre banque française prélève une commission de retrait constituée d’une part d’un pourcentage du montant retiré et d’autre part d’un montant fixe. Certaines banques imposent un minimum de tarification.

 

Carte bancaire : quels sont les frais à l'étranger hors zone euro ?

Dans les pays de l’Union européenne, hors zone euro, ainsi que dans le reste du monde, la commission à régler pour une transaction se situe autour de 2 % du montant réglé ou retiré. À ce coût peuvent s’ajouter des frais fixes, mais certaines banques n’en facturent pas, comme BforBank. Dans toutes les transactions, on utilise les principales cartes internationales comme les cartes VISA Premier ou Infinite. 

Le conseil BforBank : il est préférable d’éviter les petits retraits afin de mutualiser les frais forfaitaires importants qui peuvent être engendrés.

 

Autres commissions à l’étranger : opérations de change et chèques de voyage

Il existe d’autres moyens de paiement à l’étranger que la carte bancaire internationale, mais ils engendrent eux aussi des frais et commissions.

Il s’agit d’une part des opérations de change : vous partez de France avec de l’argent en liquide que vous changez sur place. Le coût de cette opération dépend du taux de change pratiqué par l’établissement dans lequel vous changez votre argent et de la commission qu’il prend pour rémunérer le service de change qu’il vous rend (somme forfaitaire et/ou proportionnelle). Ces frais peuvent fortement varier selon les banques ou les bureaux de change, donc renseignez-vous bien avant d’effectuer votre opération, surtout si vous avez des montants importants à convertir.

Et d’autre part des chèques de voyage : ils permettent d’obtenir de la monnaie locale dans un pays étranger sans avoir à changer des euros. Ce sont des bons (ou chèques) nominatifs et sécurisés. Vous les présentez dans une banque sur place afin de toucher leur montant en liquide. Le prix de revient comprend le plus souvent une commission de base, proportionnelle au montant, et une commission de change, si le chèque est libellé en devise étrangère.