• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Investir en entreprise

La France compte 3,1 millions de PME - 99,8 % des entreprises (chiffres 2011) - soit l’essentiel du tissu économique français.

Pour permettre la croissance de ces PME  souvent innovantes et soutenir l’emploi qu’elles génèrent, de nombreuses mesures ont été prises pour  flécher  l’épargne des Français vers le financement des entreprises.

C’est notamment ce qui a motivé récemment  la création du PEA-PME : une enveloppe à la fiscalité attractive qui permet l’investissement sur des petites ou des moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) via des  fonds ou des actions.

Il existe plusieurs formes d’investissement en entreprise : la détention directe d’actions - cotées ou non cotées -, ou la détention d’actions via des OPC .

L’investissement peut également avoir lieu à différents stades  de leur développement : lors du démarrage  de l’entreprise ou pour  la développer (capital  investissement, business angel,  crowdfunding) ou plus simplement quand elle est côté en bourse.

Investir en entreprise : contraintes et avantages

Bien entendu, toutes ces formes d’investissements ont des contraintes qui leur sont propres. Elles ont en commun de présenter un risque de perte en capital qui peut être plus ou moins élevé, et une liquidité plus ou moins importante. À ce titre, il est important de signaler que ce type d’investissement est réservé à des investisseurs avertis qui ont un horizon de placement de long terme.

La prise de risque, la plus ou moins grande liquidité ont fort heureusement des contreparties. Investir en entreprise peut ainsi être générateur de plus-values et  vous faire bénéficier d'avantages fiscaux, sous certaines conditions. C’est par exemple le cas de l’investissement en parts FIP ou des FCPI qui peuvent ouvrir droit à des réductions d’impôts sur le revenu ou sur l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune).

Comment investir en entreprises ?

Si vous décidez d’investir dans une entreprise, prenez le temps de la réflexion : quel est le type d’investissement qui vous convient le mieux ? Quelles sont les sommes que vous pouvez vous permettre d’engager en fonction de votre horizon d’investissement mais aussi de votre âge ou de votre appétence au risque ? Quel retour sur investissement espérez-vous ?

Investir via des OPC ou dans des actions

Avec les OPC ou les actions, vous pouvez investir dans des entreprises de toutes les tailles.

Le PEA et le compte-titres vous permettent d'investir soit directement via des actions ou des OPC.

Gardez en mémoire qu'avec la création du PEA PME de nombreux fonds spécialisés dans les petites et moyennes entreprises ont vu le jour. Ici, c’est le gérant qui sélectionne les entreprises et qui assure la diversification de votre investissement

Vous pouvez également choisir de privilégier la détention directe de titres éligibles.

Investir via une plateforme de crowdfunding

Ce type de financement est en fort développement en France. Trois types de plateformes existent. Elles ont chacun un environnement réglementaire qui leur est propre. Sachez d’ores et déjà que vous pouvez vous lancer dans l’aventure sous forme de dons, de prêts ou encore d’investissements en fonds propres.

Devenir business angel

Si vous êtes passionné d’entreprenariat, vous pouvez vous tourner vers une solution radicale : devenir business angel. Les sommes investies peuvent aller de quelques milliers d’euros à plusieurs centaines de milliers. Mais attention aux risques de pertes : ils sont importants.


Lire aussi