Achetez la moto de vos rêves

La moto, vous en rêvez, mais vous hésitez toujours à vous l'offrir.  Pas question de vider vos comptes épargne pour le plaisir de l’enfourcher, misez...

acheter moto

Une somme d’argent dédiée à l’achat de votre deux-roues, qui vous protège et rassure le banquier ? C’est parti !

Le crédit moto affecté, un crédit sur-mesure

Un crédit moto est un crédit à la consommation affecté à l’achat de votre deux-roues, et uniquement à son achat, également appelé crédit affecté. En d’autres termes, pas question de filer en vacances avec l’argent prêté par la banque. Une sécurité pour le banquier, tout autant que pour vous… et par conséquent, des taux d’intérêts plus avantageux.

Toute offre de crédit affecté mentionne ainsi le produit financé, tandis que le contrat de vente de la moto, lui, mentionne son mode de financement. Résultat, si la vente est annulée ou que la moto n’est pas livrée, le crédit est lui aussi annulé. La banque rejette votre demande de crédit ? Le contrat de vente est nul et non avenu. La banque accepte ? Vous ne commencerez à rembourser qu’une fois le guidon entre les mains !

Les étapes du crédit moto

Si vous chavirez au premier coup d’œil sur un garde-boue, interrogez votre banquier. En fonction de vos revenus, de vos charges et prêts en cours, il calculera votre taux d’endettement : si celui-ci est inférieur à 33 %, et votre demande acceptée, il vous proposera une offre de prêt. Vous pourrez inclure un apport personnel, pour faire baisser le montant à rembourser et donc, son coût.

Dans tous les cas, prenez le temps de détailler l’offre, afin d’éviter les surprises sur le budget ! Le Taux effectif global, ou TEG, est la botte secrète du crédit : il représente le coût annuel du prêt, tous frais compris.

Et un prêt personnel pour le crédit moto ?

Le prêt personnel est lui aussi un type de prêt à la consommation. Il n’est pas affecté, en revanche, à un bien particulier : vous en disposez comme vous le souhaitez. S’il est certes plus souple, il est généralement moins avantageux. Puisque non lié à la moto, il présente un risque de non-remboursement plus grand pour les banquiers, qui peuvent hésiter à l’accorder. Les taux sont par conséquent moins intéressants.

De votre côté, les garanties sont également moindres en cas de litige : si la vente est annulée ou la moto non livrée, les remboursements continuent. Et si votre crédit est refusé, vous devrez payer malgré tout votre deux-roues !

Découvrir aussi

Nos recommandations

L’été est là, les vacances approchent… et se pose toujours la question de la voiture. Louera, louera pas ?

Le prêt à la consommation est un crédit qu’il vous faudra rembourser. Simple et pratique, mais strictement encadré !