• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Budget : mettre des alertes et archiver ses factures en ligne, est-ce possible ?

Qu'est-ce que permettent les outils de pilotage budgétaires aujourd'hui ? Archivage des factures, alertes sur des postes budgétaires. Le point sur ce qu'il est possible de faire.

Extrait de la conférence live du 26 mars avec Elodie Toustou, journaliste spécialisée chez Mieux Vivre Votre Argent et Adrien Pigeot, consultant Banque Digitale chez CAPA Invest, un cabinet de conseil spécialisé dans le monde de l’assurance et de la banque.

« Est-il possible de mettre des alertes de dépenses ? »

Adrien Pigeot – Oui. On parlait des outils des banques, aujourd'hui il y a beaucoup d’évolutions, tout le monde est très actif sur le sujet.

Pourquoi les banques sont-elles actives sur le sujet ? Elles ont une idée derrière la tête ?

Adrien Pigeot – Aujourd'hui, il y a une volonté d’apporter plus de services en ligne car il y a de moins en moins de gens qui passent en agence.

Thomas Blard – C’est un point de contact ?

Adrien Pigeot – C’est un point de contact, un facteur d’attractivité. Aujourd'hui, on voit plus sa banque sur internet que son banquier en face à face. Et il faut être le meilleur conseiller possible et le meilleur coach possible, pour reprendre votre analogie de tout à l’heure.

Thomas Blard – Surtout qu’il y a une pression qui monte avec les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) qui s’intéressent de plus en plus à ce marché. C’est un marché qui repose sur l’information digitale. Et qui dit information digitale, dit GAFA.

Adrien Pigeot – On voit beaucoup d’initiatives en ce moment. Il y a Apple qui a lancé son système de paiement aux Etats-Unis. Facebook, également, qui permet de s’envoyer de l’argent entre amis aux Etats-Unis depuis la semaine dernière.

Thomas Blard – L’argent intéresse ces acteurs.

Adrien Pigeot – Cela les intéresse parce que c’est aussi un secteur rémunérateur. Les flux d’argent, c’est quelque chose qui se rémunère dans la profession. Au-delà de ça, sur l’aspect connaissance client, aujourd'hui un acteur comme Google est très fort, on en a beaucoup parlé ces derniers jours. Mais si on prend l’exemple de la vie financière, eux vont s'intéresser d’une part à l’assurance, ils ont déjà lancé il y a quelques semaines un premier comparateur d’assurance, mais également aux prix immobiliers.

Finalement ils ont une bonne connaissance de vous-mêmes et s’ils sont toujours les premiers à vous proposer un produit, c’est parce que c’est eux que vous allez voir en premier.

Thomas Blard – Excusez-moi, on a un peu dévié. On revient à la question de Coralie : est-il possible de mettre des alertes de dépenses ? C’est à dire que lorsqu’on a fixé un seuil de budget et que l’on atteint ce seuil, est-ce qu’on peut-être alerté ?

Adrien Pigeot – Tout le sens des outils justement, c’est de mesurer son budget et ses postes budgétaires.

La première étape c’est la photo. La deuxième étape c’est de se fixer des objectifs. Les objectifs, ça veut dire, je ne veux pas consacrer plus de n euro par mois à tel poste budgétaire. Les outils aujourd'hui analysent en quasi temps réel les mouvements qui arrivent sur votre compte. L’idée étant de pouvoir vous alerter par un mail, par une notification sur votre téléphone, et, pourquoi pas, par un SMS pour vous dire, vous approchez du rouge sur telle catégorie.

« Est-ce que ces outils me permettent d’archiver les factures associées à mes dépenses ? »

Thomas Blard – Ça me rappelle un peu la gestion en entreprise. On est vraiment dans la comptabilité pure et dure !

Elodie Toustou – Il y a quelques initiatives qui existent déjà mais ça va peut-être devenir une grande tendance dans les banques. Certaines applications vont récupérer toutes vos factures : téléphone, assurance etc. et vont les stocker dans un espace unique. Elles vont ensuite pouvoir les mettre en face de votre relevé de compte.

Thomas Blard – Et l’intérêt c’est quoi ?

Elodie Toustou – Cela permet d’avoir toutes les informations essentielles sur votre budget dans un même espace. Par exemple, si on a acheté un lave-vaisselle, la facture va être enregistrée sur cet espace. Si jamais on a un problème et qu’on veut faire jouer la garantie on saura tout de suite où est la facture. On n’aura pas à replonger dans les factures papier qu’on aura plus ou moins archivées on ne sait trop où.