Budget personnel : faut-il déclarer des revenus de location AirBnb ?

Louer sa résidence principale permet de gagner de l’argent pendant les vacances, mais faut-il déclarer ces revenus ?

Extrait de la conférence live du 11 juin 2015 sur le thème « Budget : comment anticiper la rentrée ? », animée par Thomas Blard, avec Elodie Toustou, journaliste spécialisée chez Mieux Vivre Votre Argent et Laurence Allard, rédactrice en chef du magazine Le Point.

Thomas Blard – Nous avons des questions d’internautes : Octave demande s’il doit déclarer des revenus liés à la location de son appartement via AirBnB ?

Rappelons qu’AirBnB permet, en effet, d’être hébergé chez un particulier, moyennant finance : le particulier touche de l’argent. Est-ce qu’il faut déclarer ces revenus ?

Parce que, c’est vrai, les vacances peuvent aussi être un moyen de gagner de l’argent. Nous voyons celui qui va dépenser mais dans l’autre sens ?

Laurence Allard – Quand son domicile est sa résidence principale, il y a une tolérance, dont je n’ai pas le montant. Ce seuil permet largement de couvrir une location de vacances. Nous n’avons pas à le déclarer.

Elodie Toustou – Si c’est occasionnel. Il est vrai que la Mairie de Paris avait dans le collimateur les particuliers qui avaient, un peu, institutionnalisé la location de leur logement.

Laurence Allard – Occasionnel : il n’y a pas de déclaration. Cela n’a pas à être déclaré. Il faut regarder sur le site impots.gouv.fr.