• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Epargne : recréer des marges de manoeuvre en renégociant ses crédits

En établissant votre budget, vous vous apercevez que les crédits y tiennent une place trop importante ? Pour vous redonnez de l'air vous pouvez renégocier vos crédits.

Extrait de la conférence live du 26 mars avec Elodie Toustou, journaliste spécialisée chez Mieux Vivre Votre Argent et Adrien Pigeot, consultant Banque Digitale chez CAPA Invest, un cabinet de conseil spécialisé dans le monde de l’assurance et de la banque.

Comment est-ce qu’on transforme quelque chose de vicieux en quelque chose de vertueux ? Comment est-ce qu’on arrive à se dire que l’on va avoir des marges de manoeuvre ?

Adrien Pigeot – Si on reparle des outils qui sont mis à disposition par les banques, aujourd'hui elles vont, en grande majorité, vous proposer de catégoriser vos opérations, donc l’effort est un petit peu plus réduit.

Thomas Blard – Donc, on a la photo, ce que disait Elodie, après il faut passer à l’étape suivante : comment est-ce qu’on se projette dans l’avenir ?

Adrien Pigeot – Certains établissements proposent aussi des fonctionnalités prédictives.

Thomas Blard – On va vers ça, vers des algorithmes qui vont vous dire : « Vous allez régulièrement en vacances en été, donc il faut penser à épargner ».

Adrien Pigeot – Ils viennent clairement des marchés financiers, ces algorithmes, et sont appliqués à la gestion des finances personnelles. Savoir dire que l’on a une récurrence de certaines dépenses dans un mois, nous permet de savoir, qu’à partir du 16 ou 17, il va falloir faire attention. Et justement derrière, ça nous donne aussi les clefs.

Savoir qu’une fois que mon prêt immobilier, mes impôts et ma facture de téléphone sont passés, il me reste très peu pour vivre. Cela veut dire qu’il faut que je travaille aussi en amont sur ces postes là pour les réduire.

Thomas Blard – Et renégocier éventuellement. On l’oublie peut-être mais on est dans un monde où l’on peut renégocier, les choses ne sont pas forcement figées !

Elodie Toustou – Non pas du tout et même sur une dépense contrainte que peut être le crédit immobilier. Aujourd'hui, plus que jamais, c’est le moment de renégocier son crédit immobilier si on l’a souscrit il y a quelques années. Cela vaut vraiment le coût.

C’est pareil aussi pour les contraintes téléphoniques, pour les assurances, ça vaut pour plein de choses en fait.