Découvert autorisé : comment l'utiliser ?

Les banques peuvent autoriser que votre compte fonctionne à découvert encore faut-il respecter des conditions de durée et de montant. Comment utiliser ce découvert à bon escient.

Extrait de la conférence live du 26 mars avec Elodie Toustou, journaliste spécialisée chez Mieux Vivre Votre Argent et Adrien Pigeot, consultant Banque Digitale chez CAPA Invest, un cabinet de conseil spécialisé dans le monde de l’assurance et de la banque.

Question d'internaute :  « Comment utiliser le découvert autorisé pour mieux gérer son budget ? Est-ce une bonne idée de l’utiliser ? » Mais rappelons d’abord ce qu’est le découvert autorisé…

Elodie Toustou – Alors le découvert autorisé c’est quand vous tombez dans le rouge.

Votre banque peut vous accorder une certaine somme sans vous prélever des commissions d’interventions qui peuvent être très lourdes en cas d’opérations rejetées.

Utiliser le découvert autorisé de temps en temps parce qu'on a ponctuellement des problèmes de trésorerie, pourquoi pas… Mais si tous les mois on est obligé d’avoir recours à cela…

Thomas Blard – Les agios sont chers !

Elodie Toustou – Voilà il y a des agios qui ont un coût.

Thomas Blard – 8 % en général, en moyenne.

Elodie Toustou – Pas en général, on peut dire 8%. Ce sont des taux qui sont très élevés par rapport à un crédit personnel ou un crédit à la consommation classique.

Thomas Blard – Donc ce que vous dites, c’est si on peut anticiper une dépense plutôt que d’aller piocher dans ce crédit autorisé, mieux vaut aller négocier un crédit classique.

Elodie Toustou – Cela a un coût donc, forcément, il vaut mieux anticiper.