• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Guide fiscalité : taux, impôts et réformes à fin 2011

Réformes, plans de rigueur, nouveaux taux et mesures... le paysage fiscal a bien changé et en peu de temps. Un guide pratique pour s'y retrouver, dans les faits et chiffres essentiels.

Fiscalité 2011, taux, impôts et réformes

Entre les réformes en cours et les plans de rigueur successifs entrepris depuis l'été dernier, le paysage fiscal s'est largement modifié pour le contribuable, l'épargnant et l'investisseur. On sait déjà la base historique de l'imposition en France, plutôt élevée par rapport aux autre pays de l'OCDE.

Et concernant justement les dernières réformes, il y a de quoi y perdre son latin et rester bloqué pour pouvoir prendre de bonnes décisions, correctives ou offensives. Voici donc, en regardant dans le rétroviseur depuis septembre dernier, les faits notables à retenir, classés par thèmes.

1/ Les grandes manœuvres 

2/ Réformes dans le détail 

3/ Pression sur les plus values immobilières 

 

La rédaction