• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CrédutLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Airbnb collecte désormais la taxe de séjour à Paris

La plate-forme communautaire de réservation d’hébergements s’y était engagée cet été. Le dispositif devrait être progressivement &e...

airbnb collecte la taxe de séjour

C’est ce jeudi qu’Airbnb doit commencer à collecter la taxe de séjour pour le compte de ses hôtes à Paris, première destination de ses utilisateurs dans le monde. La première plate-forme communautaire de réservation d’hébergements dans le monde, d’origine américaine, avait promis cet été de s’inscrire dans la loi française. C’est désormais chose faite. Le montant de la taxe dans la capitale, de 0,83 euros par nuit et par voyageur, sera directement reversé par Airbnb à la ville de Paris. La collecte totale, selon la plate-forme, devrait se monter à « quelques millions d’euros ».

Négociations avec d’autres communes

La taxe de séjour s’appliquait déjà aux locations entre particuliers sur Airbnb. Mais le dispositif requérait auparavant de la part des hôtes de la collecter auprès de chacun des voyageurs et de la reverser eux-mêmes à la mairie. Un système complexe, n’allant pas dans le sens de la simplification administrative voulue par le gouvernement...

Début août, le gouvernement a publié un décret qui donne la possibilité aux plates-formes comme Airbnb de prendre en charge ces démarches pour le compte des hôtes. Paris est la première concernée, mais d’autres villes devraient progressivement suivre. Pour l’heure, nous indique-t-on du côté d’Airbnb, il n’y a pas de calendrier défini. Les négociations, qui se font commune par commune, « avancent ».

Airbnb, régulièrement accusé de concurrence par les hôteliers, joue ainsi les bons élèves. Depuis son lancement en 2008, plus de cinq millions de voyageurs sont venus en France via cette plate-forme.