• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

FIP et FCPI : coup de pouce fiscal jugé trop court

Les FCPI et les FIP sont des investissements risqués qui n'apportent qu'une réduction de 25% de l'impôt sur le revenu alors que d'autres investissements donnent un avantage fiscal plus important.

FIP et FCPI : coup de pouce fiscal jugé trop court

L'AFG milite pour une hausse de leur réduction d'impôt.

L'AFG vient de publier des propositions en vue de renforcer le dispositif des FIP et des FCPI.

 

Les professionnels demandent un avantage fiscal plus élevé

Alors que le dispositif de réduction d'impôt sur le revenu dont bénéficient les souscripteurs de Fonds d'Investissement de Proximité (FIP) et de Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI) va arriver à échéance le 31 décembre 2010, l'AFG publie ses propositions pour renouveler et renforcer ce dispositif indispensable au financement des PME.

Si les FIP et les FCPI sont nécessaires au financement des PME et de l'innovation, leur attractivité peut être renforcée et certains freins levés. "Les incitations fiscales sont nécessaires pour convaincre les particuliers d'investir dans des FIP et des FCPI compte tenu du caractère extrêmement risqué de ces placements. Il est donc particulièrement important que la réduction d'impôt sur le revenu qui arrive à échéance le 31 décembre 2010 soit renouvelée", proclame l'AFG, qui précise aussitôt : "Les incitations fiscales des FIP et des FCPI doivent être cohérentes avec celles d'autres véhicules de placement de durée comparable, et souvent moins risqués, tels que les SCPI Scellier ou les Sofica"

En effet, un investissement dans l'immobilier locatif grâce au dispositif Scellier peut apporter une réduction d'impôt de 25% et aller jusqu'à 37% dans le dispositif Scellier intermédiaire. Un investissement dans une Sofica, finançant le cinéma ou la production audiovisuelle, peut donner une réduction de 40% ou 48%.

Jusqu'à la fin de l'année 2010 la réduction d'impôt applicable aux souscriptions de FCPI et de FIP reste fixée à 25%. Le taux de la réduction d'impôt applicable à partir de 2011 sera déterminé par la loi de finances en fin d'année 2010.

 

Bernard LE COURT