• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

FIP et FCPI : plus de 124.000 souscripteurs en 2010

En 2010, les FIP et les FCPI ont levé 894 millions d'euros auprès de 124.000 épargnants, soit une souscription moyenne de 6.700 euros, indique une étude réalisée par l'AFIC et l'AFG.

FPI FCPI souscription 2010

Les fonds d'investissement de proximité (FIP) et les fonds communs de placement innovation (FCPI) sont à la fois des dispositifs d'investissement dans le tissu économique (PME régionales pour les FIP, entreprises innovantes pour les FCPI) et des mécanismes fiscaux donnant en 2011 une réduction d'impôt sur le revenu de 22 ou 45% ou une réduction d'ISF de 50% à leurs souscripteurs (voir encadré ci-dessous).

En 2010, 124.000 épargnants ont souscrit à l'un des 48 FIP et/ou 42 FCPI créés cette année-là. Ainsi, 894 millions d'euros ont été levés par ces fonds en 2010 dont 835 millions d'euros sur des FIP et FCPI millésimés 2010 et 59 millions d'euros sur des supports millésimés 2009.

Succès moindre qu'en 2009

En 2010, le nombre de souscripteurs de FIP et FCPI s'est inscrit en baisse de plus de 8% par rapport à 2009. Le montant moyen par souscription reste relativement stable à 6.700 euros en 2010, contre 6.650 euros en 2009, mais en baisse par rapport à 2008 (7.780 euros). Quatre-vingt-dix fonds d'investissement ont été constitués en 2010 par 38 sociétés de gestion, contre 102 fonds créés par le même nombre en 2009. Au total, 894 millions d'euros ont été collectés en 2010, contre 963 millions en 2009 (-7%). La baisse des montants levés affecte uniquement les véhicules "ISF" (-20%). La collecte des véhicules "IR" reste stable.

Le moindre succès des FCPI et FIP pourrait provenir des performances des fonds précédents qui, souvent, n'ont pas été satisfaisantes. En effet, plusieurs FCPI lancés dès les années 1997 ou 1998 ont subi des pertes élevées. La concurrence des autres avantages fiscaux (notamment l'investissement locatif immobilier) est également à prendre en compte pour expliquer la diminution de l'intérêt des épargnants pour les FIP et FCPI. Concurrencés par les investissements directs et par les holdings, seuls 28 fonds "ISF" ont été créés en 2010 - contre 44 fonds en 2009 - et ils ont levé 259 millions d'euros en 2010, contre 322 millions d'euros l'année précédente.

Les régions préférées des FIP

Les FIP sont des véhicules d'investissement régionaux. Ils doivent investir dans 4 régions à l'exception des FIP Corse. Les FIP privilégient par ordre d'importance les régions suivantes : Île-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bourgogne. Les FCPI déclarent vouloir investir en priorité dans les secteurs à fort contenu technologique : Médical et Biotech, Télécoms Energie & Environnement, Informatique. "En orientant l'épargne des français vers les PME innovantes et régionales, les FIP et les FCPI sont un maillon essentiel dans la chaîne de financement en fonds propres de ces entreprises", conclut l'étude de l'Afic et l'AFG.

 

Bernrad LE COURT