• Compte Bancaire
    Jusqu'à 80€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    jusqu'au 30 mai 2017

    *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. 
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 30 mai 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 29 juin 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garanties en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • Crédit immobilier
  • Mag

Successions, donations : ce qui a changé au 1er janvier 2017

Un point sur les changements entrés en vigueur en 2017, si vous héritez ou êtes bénéficiaire d’une donation 

Successions_donations

La loi de Finances pour 2017 supprime la réduction de droits pour charge de famille appliquée lors du paiement de droits de succession ou donation. Cette réduction était accordée aux héritiers mais aussi lors de donations aux donataires ayant eu au moins 3 enfants à charge. Quels changements en 2017 en cas de transmission à titre gratuit ?

Suppression de la réduction pour charge de famille

La réduction de droits pour charge de famille appliquée lors du paiement des droits de succession mais aussi de donation a été supprimée par la loi de Finances pour 2017 (du 29 décembre 2016). Cette mesure est entrée en vigueur pour les successions ouvertes et les donations effectuées à compter du 1er janvier 2017.

Pour rappel, jusqu’à cette date, cette réduction permettait aux héritiers ou donataires, qui au jour du décès ou de la donation avaient trois enfants ou plus, de bénéficier sur les droits à régler d’une réduction qui ne pouvait excéder (article 780 du CGI):

                 -610 € par enfant en sus du deuxième, en ce qui concerne les donations et successions en  ligne directe et les donations entre époux ou partenaires liés par un PACS;

 -305 € pour les autres cas.

Pour justifier la suppression de ce dispositif, le Gouvernement a mis en avant son souhait « de simplifier la législation fiscale et supprimer certains avantages dérogatoires inefficients ou injustifiés » constitutifs de « petites niches fiscales ». Le Gouvernement jugeait également son « montant trop limité pour avoir un effet incitatif réel » sur les donations, ce qui amenait le dispositif à ne profiter « qu’aux patrimoines les plus aisés pour lesquels elle est la moins nécessaire ».

Evolution du droit pour les adoptions simples

Depuis le 1er janvier 2017, une donation faite à un adopté simple ouvre de nouveau droit au tarif en ligne directe. Un bref retour en arrière.

La mesure votée vise en fait à rectifier une erreur de rédaction commise lors de la modification de l’article 786 du CGI par la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant. En effet la disposition votée en 2016 visait à protéger les adoptés simples mineurs lors du décès de leur adoptant, en allégeant la fiscalité (application du barème en ligne directe) en l’absence de tout lien de parenté mais supprimait les dispositions qui étaient applicables aux transmissions à titre gratuit du vivant de l’adoptant.

Il s’agit donc ici de simplement rétablir pour les adoptés simples les dispositions applicables aux donations afin qu’ils puissent bénéficier du tarif en ligne directe.

Pas de revalorisation des barèmes et abattements

Les tranches des barèmes des droits de succession et de donation ainsi que les abattements ne sont pas modifiés en 2017.

 

Rappelons les principaux abattements en vigueur :

Transmission en ligne directe (parent-enfant)

100 000 €

Transmission à titre gratuit entre frères et sœurs

15 932 €

Transmission à titre gratuit à un neveu ou nièce

7 967 €

Abattement applicable à défaut d'un autre abattement

1 594 €

Donation entre grands-parents et petits-enfants

31 865 €

 

Et le tarif des droits de mutation à titre gratuit applicables en ligne directe (Art. 777 du CGI)

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE

TARIF APPLICABLE

N’excédant pas 8 072 €

5 %

Comprise entre 8 072 et 12 109 €

10 %

Comprise entre 12 109 € et 15 932 €

15 %

Comprise entre 15 932 € et 552 324 €

20 %

Comprise entre 552 324 € et 902 838 €

30 %

Comprise entre 902 838 € et 1 805 677 €

40 %

Au-delà de 1 805 677 €

45 %

Découvrir aussi

Nos recommandations

Préparer sa succession est un acte de prévoyance qui permettra de réduire les difficultés éventuelles entre les héritiers.

La droite souhaite réformer le régime fiscal des successions. Un point sur les projets des principaux candidats à la primaire.

La succession donne lieu au calcul et au paiement des droits de succession et débouche généralement sur le partage des biens du défunt entre ses héritiers et/ou ses légataires.