• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Taxe foncière 2015 : dernière ligne droite avant la date butoir

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier ? Attention, la date butoir du paiement de la taxe foncière est le 15 octobre 2015.

taxe foncière

Néanmoins si vous avez opté pour un paiement en ligne il vous reste quelques jours avant la date de prélèvement. Pour simplifier vos démarches n’oubliez pas la mensualisation ou le prélèvement à échéance.

Propriétaire au 1er janvier

Vous étiez propriétaire ou usufruitier d’un bien immobilier au 1er janvier dernier ? Qu’il soit en location ou pas,  qu’il ait été vendu en cours d’année, vous êtes redevable de la taxe foncière sur les propriétés bâties. En effet, la taxe foncière est établie pour l’année entière d’après la situation au 1er janvier.

Basée sur la valeur locative dite « cadastrale », la taxe foncière peut recouvrir la taxe instituée par différentes collectivités locales (la commune, le syndicat de communes, l'inter-communalité, le département, la région).

Une date de paiement variable selon les modalités choisies

Pour payer votre impôt, vous avez le choix entre différentes possibilités : être prélevé en une fois ou mensuellement, payer en ligne, par titre interbancaire (TIP) ou utiliser des moyens plus traditionnels comme le paiement par chèque.  Si vous décidez de payer en espèces, attention il existe désormais un plafond de paiement en cash fixé à 300 euros.

La date limite de paiement de la taxe foncière est fixée pour 2015 au :

- 15 octobre 2015 pour un paiement par courrier,

- 20 octobre 2015 minuit pour un paiement en ligne sur le site internet des impôts ou par smartphone. En cas de télépaiement, les sommes sont prélevées le 26 octobre 2015.

Quelques précisions pour les paiements de dernière minute…

L’administration fiscale fournit quelques précisions sur la détermination de la date de paiement de la taxe foncière selon le mode utilisé.

Pour le paiement par chèque, la date de paiement est soit la date de la remise du chèque par le contribuable au comptable, soit la date d'envoi du chèque par la poste, authentifiée par le cachet postal.

En cas de paiement par virement bancaire, la date de paiement est celle du règlement interbancaire qui figure sur la copie d'avis de virement transmise par la Banque de France.

Enfin, en cas de paiement de la taxe foncière par télérèglement, la date de paiement est celle du jour au cours duquel est effectuée l’opération. Toutefois, le prélèvement ne sera effectué qu'à la date de l'échéance.

L’avantage de la mensualisation

Pour éviter toute mauvaise surprise, vous pouvez opter pour la mensualisation de la taxe foncière, de la même façon que pour l'Impôt sur le Revenu (IR).

Grâce à l’étalement des prélèvements, la mensualisation de la taxe foncière présente le double avantage de limiter le souci de trésorerie et d’éviter tout risque d’oubli ou de dépassement de date entraînant des pénalités.

L’échéancier de l’administration fiscale vous permettra d’être informé de la date et du montant des prélèvements.

En pratique, vous pouvez opter pour la mensualisation en ligne en vous munissant de l'avis d'impôt et d'un RIB. Vous pouvez également adhérer à la mensualisation auprès de votre trésorerie.

Comment adhérer à la mensualisation pour 2016 :

-si votre demande intervient  avant le 15 décembre (et après le 1er juillet), votre compte sera prélevé à partir du 15 janvier de l'année suivante ;

- si elle intervient entre le 16 et le 31 décembre, les prélèvements commenceront le 15 février de l'année suivante. A noter que dans ce cas votre compte sera alors prélevé de deux mensualités (janvier et février).

Enfin pour le paiement de votre impôt de l’année en cours, si la demande intervient avant le 15 juin, les prélèvements commenceront le mois suivant votre inscription.

Une pénalité pour les retardataires

Bien entendu en cas de retard, le contribuable encourt une pénalité. L’article 1730 du CGI prévoit que « tout retard dans le paiement des sommes dues au titre de l'impôt sur le revenu, des contributions sociales recouvrées comme en matière d'impôt sur le revenu, de la taxe d'habitation, des taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties et des impositions recouvrées comme les impositions précitées donne lieu à l'application d'une majoration de 10 % ». Par « retard de paiement des impôts », l’administration fiscale entend le défaut de paiement, le paiement partiel ou encore le paiement tardif.