• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Quand les patrons riches veulent taxer davantage... les riches !

Plusieurs personnalités américaines et françaises sont montées au créneau pour appeler à une fiscalité revalorisée pour les + fortunés, afin de juguler la crise actuelle de la dette. Le point.

Taxer davantage les riches : une idée de patrons riches

Alors que les politiques, à l'instar du couple Sarkozy-Merkel ont édicté leurs solutions, la crise économico-financière et de la dette publique de cet été amènent des propositions là où on ne les attendait pas forcément. Embrayant sur le milliardaire et financier américain Warren Buffet, plusieurs " V.I.P " français ont ainsi formulé un constat assez voisin : il faut taxer davantage les riches.

Premier français à être monté au créneau, Maurice Levy, le patron du groupe Publicis et en sus président de l'Association française des entreprises privées, s'est fendu le 16 août d'une tribune dans le journal Le Monde, sous le titre "En finir avec le déficit des finances publiques". Dans ce texte, il appelle notamment au sein de quatre mesures à "une contribution exceptionnelle des plus riches, des plus favorisés, des nantis (…) pas seulement les dirigeants. Tous ceux qui peuvent par leurs moyens participer à ce nécessaire effort national".

Le patron et business man Pierre Bergé a ensuite suivi, s'exprimant notamment sur Europe1, sur le thème des outils de défiscalisation, en se disant : "très choqué que par le biais des niches fiscales, de ceci ou de cela, on puisse payer beaucoup moins d'impôts que d'autres contribuables qui, eux, n'ont aucun autre moyen de se protéger".

Enfin, Geoffroy Roux de Bézieux, patron du secteur high tech et homme d'affaire, y est allé aussi de sa recommandation sur La Tribune : considérant que "un geste des plus riches n'est pas à exclure", mais que "ce n'est pas cela qui réglera le problème de la dette publique". Ce même si à titre personnel il se "considère comme tel. C'est pourquoi, à titre personnel, je trouverais ça normal d'être taxé".

 

Qui sont les riches Français ?

Pour rappel, il n'existe pas en France de "classement" ni de "seuil" officiel de richesse. On dispose simplement d'estimations, comme celle établie à partir des données de l'Insee : "une personne seule qui touche plus de 2 860 euros par mois, un couple sans enfant qui vit avec plus de 5.440 euros, et un couple avec deux enfants au-delà de 7 280 euros" (Observatoire des Inégalités).

C'est là l'approche statistique de la question. Reste un classement presque people qui liste les fortunes.

A noter que dans ces derniers classements connus en 2011, parmi les 20 hommes les plus riches du monde figurent en 4ème position Bernard Arnault et en 15ème position Liliane Bettencourt. Et que, sur une liste plus large d'une soixantaine de milliardaires (cf . Wikipédia), on retrouve ce seul duo de français.

 

Lire aussi : sur le blog Fiscalité, la note "Taxation des hauts revenus: Warren Buffet fait des émules en France ?"

 

Laurent Dupin