• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

L'investissement immobilier

L'investissement immobilier est un placement de long terme. Il correspond à plusieurs objectifs : réaliser une plus-value, constituer et transmettre un patrimoine, optimiser...

L'investissement immobilier

La rentabilité de l'investissement immobilier

L'investissement immobilier se mesure en termes de rentabilité, d'objectif et de financement. En comparaison avec d'autres placements, la période allant de 1984 à 2014 montre que l'immobilier est un placement performant à long terme.

Rendement annuel moyen de 1984 à 2014 (Source : Institut de l'épargne immobilière et foncière (IEIF) :

  • Actions françaises : 12,2%
  • Immobilier à Paris: 10,7%
  • Valeurs foncières:10,5%
  • SCPI :7,7%
  • Obligations: 6%
  • livret A : 3,7%.

Ce rendement varie entre autres en fonction du type d'investissement immobilier effectué. Il en existe plusieurs:

  • L'investissement locatif : La forme la plus classique de l'investissement immobilier est la location nue. Le rendement peut être optimisé grâce aux dispositifs fiscaux dédiés.
  • L'investissement locatif en meublé : Réformée en 2009, la location en meublé peut procurer un rendement supérieur de 2 à 3 points à celui de la location non-meublée.
  • L'acquisition de logements occupés : Un logement occupé voit sa valeur d'achat diminuée de 10 à 20% selon les cas, ce qui en améliore le rendement locatif sur la période locative restant à courir.
  • Les baux commerciaux : L'acquisition de murs de boutique impose de savoir maintenir la valeur commerciale du bien et de maîtriser le droit des baux commerciaux.
  • Les Organismes de placement collectif en immobilier et Sociétés civiles de placement immobilier (OPCI et SCPI) : Les OPCI et SCPI permettent d'investir dans l'immobilier sans devoir en assumer la gestion.

 

Objectifs de l'investissement immobilier

L'investissement immobilier, s'il s'avère moins performant que l'investissement boursier sur le long terme, est cependant un placement qui permet de poursuivre différents objectifs.

  • La constitution et la transmission du patrimoine : L'acquisition d'un bien en résidence principale permet de se loger tout en constituant un patrimoine transmissible. A l'économie de loyers versés à perte s'ajoute la possibilité d'une plus-value en cas de revente. Particulièrement lorsqu'il est réalisé au travers d'une Société Civile Immobilière (SCI), l'investissement immobilier est un outil efficace de transmission et de protection des proches.
  • L'optimisation fiscale : Les dispositifs ou statuts fiscaux ne doivent pas représenter la finalité de l'investissement mais procurent une facilité supplémentaire. Leurs avantages sont concernés par le plafonnement global de niches fiscales (loi de Finances 2009).

Il existe plusieurs dispositifs ou statuts:

  • Les statuts de Loueur en meublé professionnel (LMP) et de Loueur en meublé non-professionnel (LMNP) permettent la déduction des charges et amortissements liés à l'acquisition.
  • Le dispositif Pinel (qui a succédé au Duflot) : Pour bénéficier de la réduction d’impôt, l’investisseur doit acquérir un bien neuf et le louer pendant une période pouvant être de 6, 9 ou 12 ans. La réduction d’impôt est alors proportionnelle à cette durée d’engagement : 12, 18 ou 21%. Ce dispositif permet de louer son bien à ses proches, ses ascendants ou descendants.
  • Plus spécifiques, les lois " Malraux" ou " Girardin" s'appliquent respectivement aux investissements dans les secteurs sauvegardés et les DOM-TOM.

Le financement de l'investissement immobilier

Le mode de financement n'est pas étranger à l'optimisation du rendement de l'investissement immobilier. Ce financement peut passer notamment par :

  • les apports et droits à prêts constitués au travers des Comptes d'épargne logement (CEL) et des Plans d'épargne logement (PEL) ;
  • des prêts immobiliers classiques amortissables ;
  • des crédits in fine adossés à des contrats d'assurance-vie.