• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/07/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • L'argent, on en parle

Détenir plusieurs contrats d’assurance vie, pourquoi est-ce judicieux ?

En assurance-vie, il n y a pas de limite au nombre de contrats qu’il est possible de détenir. Mais y a-t-il une ou plusieurs bonnes raisons d’en ouvrir plusieurs ?

Détenir plusieurs contrats d’assurance vie, pourquoi est-ce judicieux ?

Souscrire plusieurs contrats d’assurance-vie est une stratégie qui comporte de multiples avantages souvent méconnus, dans de nombreuses circonstances. Dans quels cas auriez-vous intérêt à ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie ?

Finaliser des projets différents

La souscription d’un contrat d’assurance-vie peut correspondre au souhait de concrétiser un projet. Tout épargnant peut avoir plusieurs projets, de nature différente et surtout à plus ou moins longue échéance : un investissement immobilier, le financement d’études des enfants, mais aussi des revenus complémentaires pour la retraite ou la transmission du patrimoine.

En fonction du caractère différencié de chaque projet, pourquoi alors ne pas ouvrir plusieurs contrats avec des profils de risque adaptés aux différents horizons prévus pour chacun d’entre eux. Par exemple : un contrat pour faire fructifier votre épargne sur le long terme, un pour des projets à plus brève échéance et enfin un autre pour avoir des compléments de revenus.

Pour une meilleure gestion des bénéficiaires

Un souscripteur privilégiant la transmission de son patrimoine peut avoir intérêt à ouvrir plusieurs contrats avec un profil de risque qui sera fonction de celui du bénéficiaire. La gestion du contrat pourra ainsi être adaptée aux besoins spécifiques d’un bénéficiaire : préférer la garantie du capital du fonds en euros pour l’un et prendre davantage de risque pour l’autre en optant pour une majorité d’unités de compte (U.C.) en actions.

Ensuite, il est mieux pour préserver la paix des familles que les différents bénéficiaires ne sachent pas ce que touchent les autres. Là aussi, il peut être opportun de préférer souscrire autant de contrats que de bénéficiaires plutôt que de souscrire un contrat unique où la clause multipliera les bénéficiaires. Ainsi au moment de récupérer les fonds, l’avantage est de taille : il n’y aura pas besoin d’attendre que tous les bénéficiaires aient réuni les pièces justificatives pour toucher le capital.

Pour une meilleure gestion financière

L’ouverture d’un nouveau contrat peut également répondre au souhait d’optimisation de la gestion de ses placements. Comment ? En accédant notamment à un choix beaucoup plus large de supports.

Un rendement du fonds en euros régulièrement décevant par rapport à la concurrence, une gamme  réduite d’unités de compte, des frais de gestion ou de souscription élevés sont autant de raisons qui peuvent amener à étudier l’opportunité d’un nouveau contrat pour ses futurs versements.

En ce qui concerne les unités de compte, un minimum de diversification dans le contrat peut améliorer les perspectives de performance ou réduire le risque, chaque distributeur propose sa propre gamme, plus ou moins large de fonds, en architecture ouverte -toutes sociétés de gestion- ou limitée à des fonds maison. Les contrats d’assurance-vie en ligne proposent généralement un très large choix d’unités de compte : actions, obligations, fonds diversifiés auxquels s’ajoutent de la pierre-papier (SCI, SCPI, OPCI grand public) ou encore des trackers (ETFs). Enfin de nombreux établissements proposent des mandats de gestion qui permettent de déléguer la gestion de votre contrat à des gestionnaires professionnels, selon un profil déterminé.

Les contrats en ligne ont l’avantage de ne prélever généralement aucun frais sur les versements. Mais n’oubliez pas de comparer les frais de gestion et la présence ou non de frais d’arbitrages.

Garder tels quels certains « vieux » contrats

Si vous avez souscrit des contrats avant novembre 1991 et même avant 1983, vous savez que ces derniers conservent certains avantages fiscaux spécifiques aujourd'hui disparus, successoraux ou au titre de l’impôt sur le revenu.

Citons à titre d’exemple l’absence totale de taxation pour les capitaux versés en cas de décès de l’assuré, issus de versements effectués avant le 13/10/1998 sur les contrats souscrits avant le 20.11.1991. Vérifiez le régime applicable en cas de nouveaux versements sur ces contrats. Afin de simplifier la situation, il peut être préférable de conserver ces contrats tels quels et d’effectuer vos nouveaux versements sur un autre contrat. Un autre argument plaide en faveur de cette solution : il est courant que ces anciens contrats offrent un choix limité en termes de supports de gestion.

Pour optimiser la fiscalité en cas de rachat

Le régime fiscal de l'assurance-vie en cas de rachat est particulièrement avantageux après huit ans de détention du contrat et que la fiscalité des rachats porte uniquement sur les gains réalisés et qu’il peut donc être intéressant d’optimiser la fiscalité des rachats en prélevant sur le contrat qui entraînera la moindre fiscalisation des gains. Privilégier un contrat ancien peut se révéler donc utile si l’on envisage d’effectuer des retraits, la fiscalité des gains étant optimale après 8 ans de détention.

Avec plusieurs contrats, il sera possible de choisir en priorité celui qui permettra le rachat partiel fiscalement le plus intéressant, au moyen de simulations.

Optimiser la fiscalité en cas de décès : verser après 70 ans

Nombreux ignorent encore que continuer à effectuer des versements après 70 ans constitue une bonne idée. En cas de décès, seule la part des versements dépassant 30 500 euros est soumise aux droits de succession et tous les gains sont exonérés.

Si les régimes fiscaux sont très différents selon l’âge lors des versements, avant et après 70 ans, les avantages respectifs se cumulent. Il est conseillé de ne pas mélanger les deux compartiments et d’ouvrir un nouveau contrat après 70 ans. Aussi bien pour des raisons de simplification lors de la transmission que lors de rachats qui seront à privilégier sur les autres contrats.

Plusieurs assureurs pour profiter de la garantie des dépôts

Le FGAP (Fonds de Garantie des Assurances de Personnes) garantit les sommes placées en assurance vie jusqu’à 70 000 € par personne et pour tous les contrats détenus chez un même assureur.

En 2011, lors de la crise des dettes souveraines en Europe, certains ont craint le pire pour leurs contrats d’assurance-vie. La détention de plusieurs contrats d’assurance vie, chez différents assureurs, peut être le moyen pour certains de minimiser les risques en cas de faillite, en profitant plusieurs fois de la garantie par assureur.

Vos objectifs et vos besoins sont multiples et évoluent au courant de votre vie, souscrire plusieurs contrats d'assurances-vie peut être une réponse à certaines de vos attentes. Autant de raisons qui peuvent conduire à effectuer vos nouveaux versements sur un autre contrat tout en conservant le (les) contrat(s)antérieur(s), pour son (leur) ancienneté.

Découvrir aussi

Nos recommandations

Où placer ses valeurs mobilières : points forts et points faibles de l'assurance-vie et du PEA

Vous avez un contrat d’assurance-vie ? Découvrez les avantages des versements programmés.

Préparer sa succession est un acte de prévoyance qui permettra de réduire les difficultés éventuelles entre les héritiers.

Que savoir avant de souscrire un contrat d’assurance-vie ?

Même avec un capital relativement faible, vous pouvez déléguer la gestion de votre contrat à l’assureur, conseillé par une équipe de professionnel...