Partager
Imprimer

Assurance-vie : collecte en recul, retraits en hausse

Le montant des cotisations d'assurance-vie collectées en janvier 2011 s'élève à 11,8 milliards d'euros, en baisse de 11% sur un an.

0 réaction(s) Réagir
assurance-vie, collecte en recul et retraits en hausse BforBank

Traditionnellement, janvier est un mois de faible collecte pour l'assurance-vie. Mais un recul de 11% ne s'était pas rencontré depuis décembre 2008, et encore la diminution n'avait-elle alors été que de 10,6%.

Plus surprenante est la forte diminution (-14%) de la collecte sur les supports sécuritaires en euros, avec 9,6 milliards d'euros collectés. Les versements sur les supports en unités de compte (autres supports que les fonds en euros) sont, eux, en légère progression (1%), avec 2,2 milliards d'euros collectés. Les médiocres rendements des fonds en euros (en moyenne 3,3% nets en 2010) ne sont certainement pas étrangers à cette baisse d'intérêt pour ces supports sécuritaires, tandis que les marchés financiers européens ont globalement été porteurs en janvier 2011.

Des retraits élevés

Autre phénomène à noter : le montant des prestations versées (retraits partiels ou totaux d'argent du contrat, rentes viagères, capitaux versés à des bénéficiaires désignés au décès des assurés) en janvier 2011 est en forte progression par rapport à janvier 2010 (+ 14 %, soit 7,3 milliards d'euros). Jamais au cours des deux années précédentes, le montant des prestations versées n'avait atteint un pourcentage aussi élevé.

La crise économique a-t-elle obligé des épargnants à retirer leurs économies des contrats d'assurance-vie ou s'agit-il d'un phénomène de pyramide des âges, les épargnants d'hier devenant aujourd'hui des consommateurs de leur épargne ? Au final, l'encours des contrats d'assurance-vie progresse tout de même de 7% sur un an. A fin janvier 2011, 1.343 milliards d'euros étaient investis dans ce type de placement.

Bernard LE COURT

Réagissez à cet article

? Ce code permet de nous prémunir des sollicitations automatisées par des robots informatiques.
Merci de saisir la suite des 6 caractères affichés dans la zone dédiée.