Le marché de l'assurance-vie va progresser

Le marché de l'assurance-vie devrait progresser en France en 2010, entre 2% et 6%, assure sa fédération professionnelle. Un peu moins que prévu en début d'année…

Le marché de l'assurance-vie va progresser BforBank

Selon le dernier rapport annuel produit par la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA), cité notamment par l'agence Reuters, le marché français de l'assurance-vie devrait progresser en 2010. La croissance attendue serait comprise entre 2% à 6%. C'est un peu moins que ce que la Fédération escomptait en début d'année, soit un taux entre de 4% à 6% sur 2010. C'est aussi nettement moins que les + 12% notés l'an dernier (certes après deux années consécutives de baisse).

Proportionnellement les contrats d'assurance-vie pèsent 52% de l'épargne longue des Français, pour 30 millions de bénéficiaires et 1400 milliards d'euros d'encours. Ils se placent devant les actions-obligations et l'épargne salariale (37%) et les PEL (plans d'épargne logement) et PEP (plans d'épargne populaire) des banques (8%).

Une force de frappe financière

Pour Bernard Spitz, président de la FFSA, qui tenait une conférence de presse le 23 juin dernier, "Si l'on préserve cette épargne longue, elle pourra apporter beaucoup au pays", notamment comme "l'un des piliers essentiels de la sortie de crise". Il s'agit en effet de la mobiliser sur le financement des entreprises et des compléments de retraite : deux dossiers très urgents pour la nation et le gouvernement.

Voir la vidéo de la FFSA sur l'assurance vie, où intervient entre autres Nicolas Baverez 


L' assurance vie : le placement préféré des... par ffsa-webtv

Consulter aussi les rapports 2009 de la FFSA, thématisés et classés.