• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Assurance-vie multisupport

Avec les contrats multisupports l'épargnant peut investir sur différents supports : fonds en euros ou unités de compte. Sécurité et performance sont donc compatibles.

Assurance-vie : contrats multisupports

Un contrat d'assurance-vie multisupport permet au souscripteur de répartir son épargne entre différentes supports lui permettant d'accéder à différents types de placements.

Beaucoup de contrats d'assurance-vie multisupports sont en fait des contrats mixtes, qui comprennent à la fois :

  • des fonds en unités de compte: actions de SICAV, parts de FCP, de SCPI ou d'OPCI,
  • un ou plusieurs fonds en euros, gérés par l'assureur notamment sur des obligations, emprunts d'Etats, bons du Trésor. Le capital net des frais y est garanti par l'assureur et les intérêts perçus chaque année sont définitivement acquis.
  • le nouveau support Euro-croissance prévu par la loi de finances rectificative de 2013 qui peut être souscrit directement ou faire l’objet d’une transformation d’un contrat déjà existant.

Avantages des contrats d'assurance-vie multisupports

Le souscripteur peut diversifier son contrat d'assurance-vie et répartir son épargne entre le fonds en euros et les unités de compte (UC) en fonction de son profil de risque. De cette manière, il panache ainsi son épargne en fonction de son aversion au risque, de son horizon de placement, mis en regard de sa recherche de performance.

Les contrats d'assurance-vie multisupports offrent ainsi une souplesse de gestion et une liberté de choix qui autorisent la mise en place de stratégies de placements fines et personnalisées. Grâce aux arbitrages, le souscripteur peut faire évoluer la répartition de son contrat selon l'évolution des marchés financiers et ses objectifs personnels.

Il est donc conseillé d'opter pour un contrat d'assurance-vie multisupport même si le souscripteur souhaite placer dans un premier temps la totalité de son épargne sur le fonds euros, dans l'attente d'autres opportunités de placement que permettent les unités de compte.

 

Différents modes de gestion

Dans la plupart des contrats d'assurance-vie, les assureurs offrent la possibilité d'opter pour des modes de gestion adaptés aux besoins et objectifs de l'épargnant. L'épargnant choisit ainsi une répartition de son contrat d'assurance-vie adaptée à son profil de risque, c'est ce que l'on appelle la gestion profilée :

  • la répartition " prudente " : la majorité de l'épargne est investie dans le fonds en euros;
  • la répartition " équilibrée " : l'épargne est investie à parts égales dans le fonds en euros et les fonds en unités de compte (UC) ;
  • la gestion " dynamique " : l'épargne est investie majoritairement dans les fonds en unités de compte (UC) ;
  • la gestion libre : l'épargnant choisit lui-même l'allocation de son épargne et sa répartition entre fonds en euros et unités de compte.

Certains contrats d'assurance-vie prévoient un arbitrage évolutif en fonction de la durée d'épargne et de l'âge du souscripteur. D'autres permettent également de bénéficier d'un " effet cliquet " : les plus-values engrangées par les sommes investies en unités de compte (UC) sont automatiquement versées dans le fonds en euros afin d'être sécurisées. Voir l'article assurance-vie : les options financières.

 

Limite des contrats d'assurance-vie multisupports

Les contrats d'assurance-vie multisupports offrent un large choix de placements mais exposent tout ou partie de l'épargne à l'évolution des marchés et à un risque de perte en capital :

  • marchés financiers pour les Sicav et les FCP;
  • marché immobilier pour les SCI, SCPI et OPCI.

En période de baisse des marchés, l'épargne constituée peut se trouver amoindrie et la rentabilité de l'assurance-vie, devenir négative. C'est pourquoi l'allocation de l'épargne au sein des différents supports doit être mûrement réfléchie, si besoin, avec le conseil de l'assureur.

 

Le transfert vers un contrat d'assurance-vie multisupport

Dans un contexte de baisse des rendements des contrats d'assurance-vie monosupports en euros, les pouvoirs publics ont donné en juillet 2005 la possibilité de transférer l'épargne investie en contrats monosupports vers des contrats d'assurance-vie multisupports au travers de l'amendement Fourgous. Ce dispositif permet de transformer son contrat d'assurance-vie sans perte de l'antériorité fiscale (voir les articles sur l'amendement Fourgous et fiscalité de l'assurance-vie).

Cette possibilité est ouverte sous la condition d'investir au minimum 20% du contrat sur des fonds en unité de compte.

Pour bien choisir son contrat, il peut être utile de consulter un expert et d'utiliser un comparateur d'assurance-vie.

 

A lire également :