• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Choisir son Assurance-Vie 2015

Banques, assurances et établissements financiers proposent de nombreux contrats d'assurance-vie. Quels sont les critères à prendre en compte afin de choisir le bon contrat d'assurance-vie ?

Assurance-vie

Assurance-vie et stratégie patrimoniale

Le premier critère de choix d'un contrat d'assurance-vie réside dans l'objectif donné à l'épargne que l'on souhaite investir.

S'agit-il de mettre de l'argent de côté en prévision de la retraite ? De protéger ses proches contre les aléas de la vie ? De transmettre un capital en payant le moins de droits de succession possible ? Ou plus simplement de constituer une épargne de moyen terme et de la dynamiser, en optimisant la fiscalité ?

Selon les réponses, le choix s'orientera vers des contrats prévoyant une sortie en rente viagère ou en capital, ou qui offre les deux options.

Assurance-vie et risques

Le second critère de choix d'un contrat d'assurance-vie est l'aversion au risque du souscripteur : quel degré de risque est-il prêt à faire peser sur son épargne, dans l'espoir de le dynamiser ?

Cette question est capitale pour décider d'investir sur :

-un contrat monosupport, qui propose uniquement un support dit "fonds en euros" (obligations notamment) et dont le capital est garanti par l'assureur, mais n'offre aucune autre possibilité de diversification,

-un contrat multisupport, qui est investi pour partie sur les marchés obligataires (fonds en euros) et pour partie sur les marchés financiers (fonds en unités de compte). Selon le niveau de la part investie en unités de compte, la performance de ces contrats sera tributaire des aléas boursiers. A noter qu'au sein d'un contrat multisupport, le degré d'acceptation du risque conditionnera la répartition de l'épargne entre les fonds en euros et les fonds en unités de compte (voir l'article consacré aux différents contrats d'assurance-vie).

Coût de l'assurance-vie

La question des différents frais prélevés sur un contrat d'assurance-vie doit également être posée avant de choisir un contrat.

En effet, la durée d'investissement, le nombre de versements, la fréquence des arbitarges effectués dans l'année seront à déterminer en tenant compte des frais prévus dans le cadre du contrat (frais d'entrée, frais de gestion, frais d'arbitrage).

Ces frais doivent en outre être pris en compte dans le calcul du rendement de l'assurance-vie.

La facilité de gestion

En fonction de la stratégie patrimoniale du souscripteur, celui-ci pourra être amené à choisir des contrats présentant les options suivantes :

  • des versements et/ou des retraits libres ou programmés,
  • la possibilité d'opter pour des répartitions clés en main établies par certains établissements en fonction du profil des investisseurs.

Dans tous les cas, l'aide d'un conseiller-expert peut être utile dans le choix du contrat le plus adapté à une stratégie patrimoniale.

 

A lire également :