• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 février 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/05/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 février 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 mars 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 28 février 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80 € offerts *
    1 000 € de courtage remboursés *

    jusqu'au 31/03/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 28 février 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    2,90% TAEG fixe

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable du 13 février au 05 mars 2017, réservée aux clients BforBank, pour toute demande de prêt personnel de 10 001 à 75 000€ de 13 à 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 231,77€, hors assurance facultative. Le montant
    total dû est de 11 124,96€. Le taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,90%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les agences de notation financière en question

Les agences de notation financière sont plus que jamais remises en question. Certains les rendent responsables de la crise des marchés financiers, au moins dans l'agravation du phénomène. Le point.

Les agences de notation financière en question

Après la dégration de la note des Etats-Unis par S&P, puis la dégration de la note du Japon, et alors que le questionnement a semblé s'orienter vers la France et le maintient de sa note "triple A", les agences de notation financière sont plus que jamais remises en question. Dans un article du journal Le Point publié sur le sujet, on évoque plusieurs problématiques dont :

Il en a résulté un problème global d'opacité (au moins dans leur perception), aggravée par le manque de connaissance (et d'intérêt) manifesté jusque-là par le grand public, ainsi que par les investisseurs et épargnants. Structures lointaines qui ne touchaient pas au quotidien des gens, elles étaient ignorées ou presque... Ce n'est plus le cas désormais.

Prises de position

De fait, les prises de position se multiplient pour critiquer les agences de notation existantes, ou leur trouver des parades dans le futur. Parfois, les avis sont très tranchés et excessifs comme le journal Slate qui n'hésite par à dire avec ironie que "Tout le monde déteste les agences de notation...", ou encore le "A la niche !" de Jean-Luc Mélenchon, voire le "Des clowns !" asséné par le prix nobel d'économie Paul Krugman.

D'autres avis plus constructifs ont néanmoins suivi et alimenté le débat depuis, comme :

La mécanique des agences : ce que l'on sait

Organisation, travail, règles, méthodes... on connait au moins les bases de ce que sont et font les agences de notation financière. Voici ci-dessous (cliquer sur le pictogramme) une infograhie, réalisée pour clarifier le sujet.

La rédaction.