Les agences de notation financière en question

Les agences de notation financière sont plus que jamais remises en question. Certains les rendent responsables de la crise des marchés financiers, au moins dans l'agravation du phénomène. Le point.

Les agences de notation financière en question

Après la dégration de la note des Etats-Unis par S&P, puis la dégration de la note du Japon, et alors que le questionnement a semblé s'orienter vers la France et le maintient de sa note "triple A", les agences de notation financière sont plus que jamais remises en question. Dans un article du journal Le Point publié sur le sujet, on évoque plusieurs problématiques dont :

Il en a résulté un problème global d'opacité (au moins dans leur perception), aggravée par le manque de connaissance (et d'intérêt) manifesté jusque-là par le grand public, ainsi que par les investisseurs et épargnants. Structures lointaines qui ne touchaient pas au quotidien des gens, elles étaient ignorées ou presque... Ce n'est plus le cas désormais.

Prises de position

De fait, les prises de position se multiplient pour critiquer les agences de notation existantes, ou leur trouver des parades dans le futur. Parfois, les avis sont très tranchés et excessifs comme le journal Slate qui n'hésite par à dire avec ironie que "Tout le monde déteste les agences de notation...", ou encore le "A la niche !" de Jean-Luc Mélenchon, voire le "Des clowns !" asséné par le prix nobel d'économie Paul Krugman.

D'autres avis plus constructifs ont néanmoins suivi et alimenté le débat depuis, comme :

La mécanique des agences : ce que l'on sait

Organisation, travail, règles, méthodes... on connait au moins les bases de ce que sont et font les agences de notation financière. Voici ci-dessous (cliquer sur le pictogramme) une infograhie, réalisée pour clarifier le sujet.

La rédaction.