• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Valeurs de rendement à choisir avec discernement

Choisir une action pour son rendement ? Pourquoi pas, à condition de comprendre ce qui peut se cacher derrière un dividende attrayant...

Valeurs de rendement à choisir avec discernement

Les entreprises peuvent verser aux actionnaires un dividende, correspondant à une part de leur bénéfice, sous forme d'un ou deux versements par an.

Dès lors, sélectionner les actions sur la base du montant de ce dividende peut faire sens. " D'autant que le management s'engage plus ou moins formellement sur un montant sur les deux à trois années à venir ", explique Bruno Lippens, gérant chez Pictet.

Cette stratégie est tentante dans le climat actuel : on choisit moins le titre pour sa performance que pour le revenu régulier qu'il procure. De plus, avec des actions moins chères, on augmente proportionnellement le rendement de son investissement.

Des titres comme France Télécom, Vivendi ou Crédit Agricole offrent ainsi en 2011 des rendements allant de 8,95 % à 11,5 %. Parmi les secteurs généreux se trouvent les télécoms, les services aux collectivités (Veolia Environnement), ou l'énergie (GDF Suez). Il " suffirait " donc de choisir au sein de ces secteurs des entreprises dont le cours a baissé ? Pas forcément. Toutes les actions n'ont pas été injustement maltraitées.

Pour que le dividende soit viable, il faut tout de même veiller à la bonne santé de l'entreprise, au cas par cas.