• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les bons outils pour investir sur les matières premières

Certificats, warrants, Turbos ou encore CFD permettent aux particuliers de s'exposer aux cours de l'or, du Brent ou du café. Des produits parfois très techniques et très risqués.

Bourse Investissements Warrants Turbos

Contrairement à une idée reçue, l'investissement dans les matières premières n'est pas réservé aux traders des banques. Désormais, les particuliers peuvent, eux aussi, profiter de la hausse ou de la baisse de l'or, du pétrole, du cuivre, du café, de l'argent, du nickel, du blé ou encore du jus d'orange ou de l'huile de palme ... via des produits dérivés.

Mais les cours sont très volatils. Un risque à ne pas négliger à court terme. D'autant que certains des produits financiers proposés pour spéculer sur ces actifs disposent d'un effet de levier qui permet de multiplier les gains comme les pertes.

Revue de détail de produits plus ou moins spéculatifs.

Les certificats 100 % et les ETC

Cotés en Bourse et négociables aussi simplement qu'une action, les certificats 100 % répliquent le cours de la matière première sous-jacente.

Mais attention, l'or et le pétrole sont cotés en dollars : ces certificats cotés en euros sont donc exposés au risque de change. «  Il existe aussi des certificats dits 'quanto' qui ne sont pas impactés par les variations du taux de change : lorsque le sous-jacent coté en dollar progresse de 1,5 %, le certificat quanto coté en euro gagne 1,5 %, aux frais de gestion et commission près », explique Sébastien David, responsable de la relation investisseur sur les produits de Bourse Société Générale.

Autre produit sans effet de levier, les ETC pour « exchange traded commodities » sont des fonds indiciels cotés en Bourse répliquant la performance d'une matière première. Le plus connu d'entre eux, le Gold Bullion Securities, adossé à de l'or physique, est coté sur Euronext Paris.

Les certificats à effet de levier

Les certificats à effet de levier, dits « Leverage », amplifient par exemple 3, 4, ou 5 fois la variation quotidienne du sous-jacent, à la hausse ou à la baisse pour les certificats Short. « Nos certificats X4 ou X5 sont très simples à comprendre et à manier. Mais l'effet de levier quotidien est plus adapté à un horizon d'investissement court, voire en 'intraday' », indique Thibaud Renoult, responsable Commerzbank produits de Bourse, qui propose des produits de ce type sur une douzaine de matières premières.

Les warrants et les Turbos

BNP Paribas, Société Générale ou Commerzbank proposent une multitude des warrants et de Turbos sur matières premières, même si l'or et le pétrole sont les plus représentés.

Plus difficiles à manier, les warrants sont des produits dérivés cotés en Bourse, dotés d'un effet de levier le plus souvent compris entre 5 et 20, et d'une échéance. Plus l'échéance est proche, plus le levier, donc le risque est élevé. Ils permettent d'investir à la hausse (warrant call) ou à la baisse (warrant put).

Les Turbos se distinguent des warrants par l'existence d'une « barrière désactivante », qui, si elle est touchée, réduit à néant définitivement le Turbo.

«Les warrants et les Turbos peuvent tous deux bénéficier d'un levier très élevé en fonction de leurs caractéristiques. On ne peut pas dire que l'un soit plus risqué que l'autre a priori. C'est plus une question, pour l'investisseur, d'aversion au risque dû à l'effet temps pour les warrants ou à la désactivation pour les Turbos», estime Thibaud Renoult de Commerzbank France.

Les CFD

Dernière catégorie de produits, les Contracts For Difference. Ils permettent de bénéficier de la variation de cours d'une matière première sans avoir à la détenir.

Ces produits dérivés émis par une banque (Saxo Bank, IG, CMC Markets, XTB, etc.) ne sont pas cotés en Bourse. Il faut donc, pour y accéder, ouvrir un compte dans ces établissements ou chez un courtier offrant cette prestation comme Boursorama, Fortuneo ou Cortal Consors. «Les CFD sont simples à comprendre : le cours est directement lié à celui du sous-jacent. Ainsi, un CFD sur l'once d'or vaut 1.610,25 dollars à l'achat et 1.609,75 dollars à la vente lorsque l'once cote 1.610 dollars», explique Arnaud Poutier d'IG, qui propose des CDF sur 45 matières premières. Le client peut bénéficier d'un effet de levier pouvant aller jusqu'à 100 sur l'or et le pétrole. Gare aux fausses manoeuvres car les pertes peuvent excéder l'investissement initial.

Bon à savoir :

  • Warrants, certificats, Turbos, ETC et CFD permettent de s'exposer au cours des matières premières.
  • Certains sont dotés d'un effet de levier pouvant aller jusqu'à 100.
  • Il est aussi possible de s'exposer, à la hausse ou à la baisse, sans effet de levier.


Agnès Lambert, Les Echos.
 


BforBank - Nos recommandations avant d'investir en Bourse :
Consultez le mémento de l'investisseur en Bourse de BforBank : cliquer ici pour le consulter.