• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Rétrospective 2013 : l'analyse des experts bourse

Quels sont les faits qui ont marqué 2013 ? Quel bilan peut-on faire sur les pays émergents et ceux de l’OCDE ? Des experts bourse vous répondent.

Quels sont les faits saillants qui ont marqué cette année boursière ?

Guillaume Chieusse - Ce qui a marqué 2013 ? Je dirai plusieurs étapes complètement différentes. Nous avons en fait traversé plusieurs mini-cycles boursiers. Nous avons commencé l’année avec des attentes en termes de croissance et de bénéfices des entreprises de l’ordre de 14 % 15 % sur l’Europe… comme chaque année.

Les trois dernières années nous avons commencé entre + 13 et + 15 %. Aujourd’hui, nous nous apercevons que les entreprises vont finir entre + 1 et + 2 % croissance et bénéfices par action de cette année contre l’année dernière. Quelque part, le marché a raboté les attentes. Celles-ci étaient peut-être un peu trop optimistes car les entreprises vont finir avec une croissance presque nulle.

Il y a eu un afflux d’argent et de souscription sur le marché qui ont tiré les indices vers le haut. Cet argent émane des banques centrales. En Europe, il provient également des investisseurs étrangers qui avaient délaissé le marché et qui reviennent avec des perspectives plus confiantes sur la Zone Euro.

Hubert Tassin - Tout d’abord, c’est une belle année avec entre + 12 et + 20 % sur les indices européens. Premier point, la croissance mondiale : l’effet buvard venu des États-Unis à plus au moins collé. Il y a eu une croissance mondiale.

Deuxième point, nous venons c’est celui que nous venons d’évoquer : les banques centrales et notamment la Réserve fédérale ont continué à injecter de l’argent dans le système ce qui a pour effet de soutenir non seulement l’économie mais aussi les actifs. Cela va faire presque six années de hausse à Wall Street : l’argent revient !

Mais, le phénomène de l’année, c’est quand même le Japon. La bourse japonaise s’est réveillée ! En un an elle a réalisé plus de 40 % de hausse. Est-ce que cela va durer ? Je n’en sais rien. Mais c’est quand même un phénomène assez étonnant.

Le dernier phénomène, c’est la croissance. Elle s’est centrée sur les pays de l’OCDE. C’est quand même un choc car nous avions pris l’habitude de voir les pays émergents comme un eldorado.

Lire également :

Attention ! Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
Avant d’investir, consultez le Mémento de l’investisseur en Bourse.