Y a t-il encore un sens à investir en obligations ?

Dans ce contexte à tendance déflationniste, y-a-t'il encore un sens à investir en obligations en 2014-2015 ? La réponse des experts.

Extrait d'une conférence intitulée « Après un été boursier morose, que faut-il pour que les marchés redémarrent ? ». Avec Victoire de Trogoff (gérante actions européennes Fidelity) et Hubert Tassin (ancien directeur de BFM Business, Investir et Le Journal des Finances).

Dans ce contexte à tendance déflationniste, est-ce qu’il y a encore un sens à investir en obligation en 2014-2015 ?

Hubert Tassin - Moi j’aurai tendance à m’en éloigner. On voit bien que pour avoir un peu de rendement la seule solution est d’aller sur le high yield (haut rendement), vers la spéculation, c’est une manière de se mettre en situation de prendre des coups.

Le rendement des actions est quand même nettement supérieur à celui des obligations sauf exception des taux variables émis par des bancaires, par des mutuelles ou des choses de ce genre… mais il ne faut pas espérer grand-chose des obligations.

En capital pour que les obligations montent il faudrait que les taux baissent et cela semble très compliqué que le taux allemand aille bien en dessous de 1 %. Pour moi, c’est une poche qui est équivalemente à du cash.

Lire également