Politique de rigueur ou de relance : quelle est l’option préférée des investisseurs

Rigueur ou relance, quelle est l'option qui privilégie les investisseurs particuliers ? Les réponses d'Hubert Tassin - ancien directeur de BFM Business, Investir et Le Journal des Finances

Extrait d'une conférence intitulée « Après un été boursier morose, que faut-il pour que les marchés redémarrent ? ». Avec Victoire de Trogoff (gérante actions européennes Fidelity) et Hubert Tassin (ancien directeur de BFM Business, Investir et Le Journal des Finances).

Hubert Tassin - Les investisseurs veulent de l’argent. Si on leur offre de l’argent gratuitement, ce n'est jamais mauvais : on ne refuse pas du pétrole gratuit pour sa voiture. Il faut effectivement une politique conciliante. En revanche, les investisseurs souhaitent aussi une reprise économique. Les banques centrales ont des actions qui valorisent à court terme les actifs, mais il faut aussi que les crédits et l’activité repartent
 

Lire également