• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Bourse : quels sont les risques à anticiper en 2014 ?

Déflation, bulle boursière... En 2014, quels sont les risques à anticiper en bourse ? Le point avec les experts bourse.

En bourse, quels sont les risques majeurs que vous identifiez pour 2014 ?

Hubert Tassin - Premier risque majeur : la gestion des banques centrales. Ce n’est pas simple. La nouvelle présidente de la Réserve fédérale américaine (FED) va notamment devoir serrer un tout petit peu le robinet. Si elle le fait trop brutalement, il peut y avoir des chocs. C’est le premier risque que je vois pour les marchés financiers.

Deuxième risque : la rechute de la croissance notamment de la croissance des pays riches.

Enfin, troisième risque : une vraie crise sur les émergents : des bulles, des crises bancaires.

Au premier semestre, je pense qu’il faudra être tout particulièrement attentif au risque de chocs dus aux politiques des banques centrales. Aux États-Unis, avec Janet Yellen et en Europe avec la manière dont l’Allemagne va traduire son objectif de réduction du chômage sur la zone et pas seulement en Allemagne.

Le phénomène Janet Yellen va-t-il plomber tout le premier semestre  2014 ?

Guillaume Chieusse - C’est difficile à dire. Moi j’ai l’impression que c’est structurel. La première lecture des annonces de la FED va dans le sens d’une poursuite du soutien de l’économie par la Réserve fédérale avec des injections de liquidités.

Pour moi, le premier des risques macroéconomiques, ce serait un pays émergent - comme l’Indonésie - qui aurait un vrai problème et qui ferait appel au FMI. Il faut vigilant et attentif aux équilibres budgétaires et à ce qui se passe du coté asiatique. Il y a le Brésil, mais malgré l’inflation et un atterrissage de sa croissance, je pense que le pays est relativement sain.

Lire également :


Attention ! Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
Avant d’investir, consultez le Mémento de l’investisseur en Bourse.