• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les warrants

Les warrants sont des valeurs mobilières optionnelles qui donnent à leur détenteur le droit d'acheter ou de vendre un actif, à un prix fixé et jusqu'à une date déterminée.

Les warrants

Négociables en Bourse, les warrants permettent de profiter de la hausse ou de la baisse d'un actif avec un effet de levier. Leur utilisation est cependant très risquée pour l'investisseur.

Ce que sont les warrants

Les warrants sont des produits financiers de type optionnel. Appelés aussi " bons d'options ", ils donnent le droit - et non l'obligation - d'acheter ou de vendre un actif financier (action, indice, devise, une matière première, etc.) à un prix déterminé et jusqu'à une date définie.

Pour détenir ce droit, l'investisseur paie une prime, appelée le prix du warrant.

On distingue deux types de warrants :

  • le call warrant donne le droit d'acheter ;
  • le put warrant donne le droit de vendre.

Seuls les établissements financiers émettent des warrants. En général, les investisseurs les utilisent pour doper la performance de leur portefeuille ou le couvrir pour compenser un mouvement de baisse de la Bourse.

Caractéristiques des warrants

Nature juridique des warrants

Les warrants sont des valeurs mobilières. Ils donnent des droits à leurs porteurs et se négocient aussi simplement que des actions classiques. Ils sont optionnels car les droits qui leurs sont attachés n'obligent en rien leurs détenteurs. Ces droits s'exercent à un prix, le prix d'exercice, et à une date déterminée, la date d'échéance.

Le prix d'exercice

C'est le prix auquel le porteur d'un warrant se réserve le droit d'acheter ou de vendre le sous-jacent.

La date d'échéance

On parle de date d'échéance car le warrant a une durée limitée dans le temps. De nombreux warrants sont à exercice automatique et il n'y a alors aucune démarche à effectuer par l'investisseur. Son compte sera crédité automatiquement de la valeur intrinsèque si cette dernière est positive à l’échéance.

Le sous-jacent du warrant

C'est l'actif financier sur lequel porte le warrant : action, indice...

La parité

C'est le nombre de warrants nécessaire pour acquérir ou vendre le sous-jacent.

Exemple :
Un investisseur achète 10.000 calls warrants Total, prix d'exercice 45 euros, échéance juin 2016, au prix de 0,20 euro. La parité est de 1 action Total pour 10 warrants. L'investisseur se donne donc le droit d'acheter 10.000 ÷ 10 = 1.000 actions Total, à 45 euros jusqu'à juin 2016 en payant 10.000 × 0,20 = 2.000 euros.

Utilisation des warrants

En règle générale, l'investisseur ne souhaite pas exercer les droits attachés au warrant mais cherche plutôt à revendre la prime payée en faisant une plus-value. En effet, les warrants permettent de parier sur la hausse ou la baisse d'un sous-jacent en bénéficiant de leur élasticité. L'élasticité mesure la sensibilité du prix du Warrant pour une variation de 1 % du cours du sous-jacent. Il s'agit de la sensibilité du Warrant.

Exemple :
Un warrant sur Air liquide possède une élasticité de 6. Si Air Liquide gagne ou perd 5%, alors le prix du warrant progressera ou diminuera respectivement de 6 × 5% = 30%.

De fait, plus l'élasticité est forte, plus les risques sont élevés. Dans le cas où le sous-jacent varie à l'inverse de l'anticipation de l'investisseur, ce dernier risque alors de perdre la totalité de son investissement.

Intérêt de l'investissement en warrants

L'investissement dans les warrants peut présenter de nombreux avantages par rapport à l'investissement direct sur le sous-jacent. Il permet :

  • d'utiliser l'effet de levier sans recourir au Service de règlement différé (SRD), plus contraignant et plus onéreux ;
  • de limiter les pertes au montant de la prime payée, à la différence du SRD ;
  • de parier sur la hausse ou la baisse de différents types d'actifs sans surcoût dans le cas d'actifs cotés à l'étranger.

Comment investir sur les warrants ?

L'investisseur peut acquérir des warrants uniquement au sein d'un compte-titres ordinaire. La cotation des warrants est organisée par leurs émetteurs, les établissements bancaires et leurs filiales qui en assurent la liquidité.

Fiscalité des warrants

Les plus-values engrangées par la cession de warrants sont imposées selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu, auxquels s'ajoutent les prélèvements sociaux, comme les valeurs mobilières classiques.

Les moins-values d'une année peuvent s'imputer sur des plus-values de cession réalisées sur les autres valeurs mobilières. Elles peuvent être reportées durant 10 ans sur des plus-values de même nature.

 

A lire également :