• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Faut-il investir dans l'art contemporain ?

L'art est à la mode et on constate que, partout dans le monde, de nouveaux acheteurs investissent aux enchères dans le domaine. Une manière pour eux de prouver qu'ils appartiennent à leur époque.

Faut-il investir dans l'art contemporain ?

Par définition dans l'art contemporain, le filtre du temps n'a pas encore fait tout son travail pour permettre d'analyser des carrières neuves correspondant à des cotes qui peuvent être très fortes.

Pourtant si l'on en croit la banque de données spécialiste du marché de l'art, Artprice, le moment serait encore opportun pour y investir. Entre 2004 et 2008, les prix de l'art actuel ont progressé de manière spectaculaire de 140 %. Certes de 2008 à 2009, ils ont chuté de 34 %, mais on constate de nouveau en 2010 une progression de 6 % (voir tableau page 37 pour les rendements des autres périodes).

Reste qu'il ne faut pas se fier seulement aux chiffres pour entamer une stratégie d'investissement. Il faut savoir que ce secteur, plus que tout autre, est un marché d'initiés.Certains plasticiens bénéficient de soutiens forts non seulement de la part de galeries réparties dans le monde mais encore de collectionneurs influents qui sont souvent en rapport avec des musées.

Les évolutions des tendances sont subtiles et les revirements de situation peuvent être brutaux. Pour Aurelia Chabriat, chez Christie's - elle travaillait précédemment pour un des collectionneurs français les plus connus décédé en janvier 2009, le cinéaste Claude Berri -, le principe d'investissement est opérationnel pour les marchands davantage que pour les particuliers. " Il faut acheter des valeurs sûres en baisse et les thésauriser sans impératif de revente rapide en attendant un moment précis et opportun. " En 2010 parmi les créateurs occidentaux, c'est Maurizio Cattelan (né en 1960), l'artiste conceptuel à l'esprit facétieux, qui arrive en tête des plasticiens ayant battu leur propre record aux enchères.

Soulages très demandé

Pourtant, pendant plusieurs années, son marché était au point mort du fait de la pauvreté de l'offre. En revanche, le très médiatique Damien Hirst, exposé au printemps dernier au Musée océanographique de Monaco et en ce moment à Florence, n'a pas enregistré de record cette année. En 2009, son adjudication moyenne était de 71.345 euros tandis qu'en 2010 elle descendait à 53.321 euros. Et encore… on peut penser que les maisons de vente auront refusé de passer aux enchères certains lots trop répétitifs comme ses " spot painting ", ses toiles remplies de pois de couleur produites à foison.

La demande pour le peintre français abstrait Pierre Soulages est, en revanche, croissante et ses peintures de plus en plus rares, surtout depuis sa rétrospective au Centre Pompidou en 2009. Entre 2004 et 2008, sa cote a progressé de 150 %, de 29 % en 2009 et a baissé de 14 % dans les six derniers mois. Sa carrière est déjà longue (il est né en 1919) et ses oeuvres les plus anciennes sont à surveiller.

Judith BENAMOU-HUET