• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les Français estiment que leur pouvoir d'achat baisse

De nombreux sondage concernant l'argent et les Français ont récemment été publiés. Le dernier, en date du 2 mai 2011, porte essentiellement sur le pouvoir d'achat.

Les Français estiment que leur pouvoir d'achat baisse

France Info et 20 minutes sont à l'origine d'un sondage obea-infraforces sur le pouvoir d'achat. Sans surprise dans un contexte de pression inflationniste, celui-ci souligne que plus de la moitié des Français (55%) estiment qu'il a baissé depuis 1 an. Qui dit baisse du pouvoir d'achat dit également baisse de la capacité d'épargne…Cette pression ne laisse pas d'être inquiétante notamment si on considère que les Français doivent s'impliquer davantage par exemple dans le financement de leurs retraites.

Dans la baisse du pouvoir d'achat, les Français incriminent la hausse des matières premières (92%) mais aussi la crise (78%). De manière moins rationnelle, ils rendent également responsables les entreprises accusées de vouloir faire toujours plus de profits (81%) ainsi que l'inadéquation de la politique du Gouvernement (79%).

Quelles solutions ?

Pour pallier cette baisse du pouvoir d'achat, les Français songent dans la grande majorité à stabiliser leurs dépenses. Certains évoquent tout de même la réduction des frais liés aux :

Cette enquête vient s'ajouter à d'autres enquêtes sur le patrimoine, les revenus, etc. Elle pointe surtout une inquiétude grandissante des Français face à leur niveau de vie. Ce qui devrait se traduire – et cela a déjà commencé - dans les prochains mois par des sur-enchères au sein des promesses électorales des candidats à la Présidentielle 2012.