Banques en ligne : de bonnes raisons d’y aller

Les banques en ligne offrent de véritables atouts pour leurs clients : qualité du conseil, compétitivité des tarifs, sécurité.

Banque en ligne

Le paradoxe surprend : les Français subissent chaque année plus de dix milliards d’euros de frais bancaires et pourtant, en dépit de leurs inquiétudes sur l’évolution du pouvoir d’achat, ils hésitent à rejoindre ce que l’on appelle une banque en ligne : une plateforme accessible par Internet, où  ces frais sont beaucoup moins importants.

En outre, aujourd’hui les trois quarts des clients déclarent faire leurs virements en ligne et consultent leurs comptes sur le site internet de leur banque. Mais moins de 10% ont franchi le pas de choisir une banque en ligne. Les Français ont beau avoir massivement basculé à l’ère du numérique et du digital, ils n’en restent pas moins encore très attachés à la proximité physique.

Alors que la plupart des Français se rendent moins de 1 ou 2 fois par an à leur agence, il apparaît qu’en février 2015, 23,6 millions d’internautes ont consulté au moins un site bancaire au cours du mois, soit 1 internaute sur 2 !

Pourquoi les banques en lignes sont-elles moins chères ?

Les banques en ligne n’ont pas d’agence, donc peu d’investissements immobiliers et mobiliers.

En outre, l’offre de produits et de services est considérablement plus développée dans les banques classiques Les banques en ligne, en revanche, se sont concentré sur les besoins essentiels et les plus fréquents des clients, ce qui leur permet une tarification dite low cost (moindre coût).  Contrairement à ce que l’on peut croire, n’a pas pour objectif de vendre des produits de moins bonne qualité, mais de réduire leurs conditions tarifaires par une baisse drastique des coûts de production et de distribution. C’est le premier avantage.

Le deuxième intérêt tient, contrairement à ce que l’on peut s’imaginer, à la qualité du conseil. Les Français ont peur de ne pas avoir le même service d’aide à la décision s’ils ont affaire avec une banque digitale. C’est le contraire !

Dans les banques en ligne l’offre est focalisée sur environ 10 fois moins de propositions commerciales. Il est aisé pour leurs plateformes téléphoniques de répondre plus facilement - surtout quand elles sont intégrées et non externalisées - car les questions sont souvent les mêmes.

Enfin, sachez que toutes les grandes banques ont lancé leur filiale 100% digitale, comme BforBank, qui appartient au groupe Crédit Agricole. Elles offrent une parfaite sécurité à leurs clients.