• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Immobilier : les taux des prêts devraient se stabiliser

Annoncé jeudi de cette semaine, le recul de 0,25% du taux directeur de la BCE garantit une stabilité des taux fixes d'ici à la fin de cette année. Les banques devraient conforter leurs fonds propres.

Immobilier : les taux des prêts devraient se stabiliser

Surprise. Sur fond de conjoncture morose, la Banque centrale européenne a jeudi, par la voix de son nouveau gouverneur, annoncé une baisse de 0,25% de son principal taux directeur. Cette décision porte à 1,25% le principal taux directeur de la BCE. Pas de doute, cet assouplissement des conditions de financement constitue une bonne nouvelle pour les Etats de la zone euro et les banques de ces mêmes pays. "Si cette mesure permettra aux banques françaises d'emprunter à des taux moins élevés à la fois sur les marchés mais également de se prêter à des taux plus bas, il est probable qu'elle n'ait guère d' effet sur les taux des crédits immobiliers aux particuliers", prévoit Maël Bernier, directrice de la communication d'Empruntis.com.

Son de cloche identique chez AB Courtage. "Avec cette disposition, les banques en profiteront pour reconstituer leurs marges et leurs fonds propres, analyse Ari Bitton, à la tête de cette société de courtage en ligne. Mais elles ne répercuteront pas cette baisse sur leurs grilles tarifaires de prêts à taux fixe, ce qui n'aura aucun impact pour les candidats à l'emprunt." Tout au plus, ce recul de 0,25% du principal taux de la BCE garantit une stabilité des taux fixes d'ici à la fin de cette année. Actuellement, en fonction du profil de l'emprunteur, les taux nominaux de ces prêts accordés sur quinze ans varient entre 3,50% et 5%. Et sur vingt ans, entre 3,85% et 5,25%. A ces taux, il convient d'ajouter le coût de l'assurance emprunteur et de la garantie, soit au moins 0,50 point.

Peu d'impact aussi sur les taux variables

Indexés sur l'Euribor, les taux variables pourraient être légèrement impactés par cette baisse du taux directeur de la BCE. Au 4 novembre 2011, l'Euribor s'élevait à 1,48%, contre 1,58% la veille. En théorie, les banques devraient donc répercuter ce mouvement sur leurs grilles de taux révisables. En pratique, elles risquent de capter ce gain afin d'améliorer leur bilan. S'agissant des prêts à taux variables déjà souscrits par les emprunteurs, il faut savoir que la révision à la hausse ou à la baisse de leurs conditions de financement intervient une fois par an, à la date anniversaire du contrat. Ce repli risque donc de passer inaperçu dans leurs mensualités. Et même si le taux de l'Euribor à la date anniversaire du contrat affiche un recul, encore faut-il que la variation déclenche bien une révision de taux. Dans leurs conditions de prêts immobiliers, les banques peuvent indiquer par exemple que seules les variations d'au moins 40% sont prises en compte pour calculer un nouveau taux ! Par conséquent, là encore, le timide recul de 0,25% risque bel et bien de passer à la trappe. Seule consolation : en France, les crédits à taux révisables ne représentent que 10% du total des financements immobiliers accordés aux particuliers.

Par ailleurs, les grands réseaux ne semblent pas avoir encore atteint leurs objectifs de production de crédit pour l'année 2011. Des banques comme BNP Paribas, la Société Générale ou encore le Crédit Nord restent très actives sur ce créneau d'activité. De même HSBC, qui continue d'attirer des clients haut de gamme en quête de financement immobilier à titre de résidence principale ou/et de placement. Aux clients d'en profiter, surtout qu'ils peuvent négocier leur acquisition.

Martine DENOUNE