• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Immobilier : perspectives moroses pour 2012

En raison de la conjucture morose, il faut s'attendre à un recul du patrimoine immobilier, estime le BIPE.

Immobilier : perspectives moroses pour 2012

La modification de plusieurs mesures de soutien à l'immobilier résidentiel dans le cadre du deuxième plan de rigueur récemment annoncé (PTZ+, dispositif Scellier, TVA à 7% sur les travaux) aura des répercussions négatives sur l'ensemble du marché du logement, estime le BIPE. Aussi, les achats neufs et anciens ainsi que les travaux d'entretien-amélioration devraient sérieusement ralentir l'an prochain.

A cela vient s'ajouter la dégradation de l'environnement macroéconomique, qui rejaillit sur le moral des ménages. Par conséquent, les perspectives deviennent nettement plus moroses qu'en septembre 2011. Baisse des prix et baisse des transactions devraient entraîner un recul du patrimoine immobilier des ménages en 2012.

Son de cloche identique de l'observatoire du site AVendreALouer. Avec le concours d'OpinionWay qui a réalisé une enquête auprès de 1.002 particuliers, ce site constate qu'être propriétaire de son logement demeure la solution idéale. Mais le contexte économique freine les ardeurs de certains. Si en juin 2011, 93% des Français estimaient qu'il vaut mieux être propriétaire que locataire, ils sont 3% de moins à le penser aujourd'hui (soit 90%). Cette part de Français semble ne pas vouloir prendre le risque d'un achat.

La période actuelle est jugée peu propice à l'achat. Au global, l'évolution des prix de l'immobilier est toujours perçue majoritairement à la hausse (52% des Français le pensent) particulièrement à Paris (69%). De plus, l'immobilier résidentiel parait inabordable pour un quart des personnes interrogées et plus particulièrement pour les non propriétaires. 45% des Français s'estiment mal informés sur les prix de l'immobilier. Ce constat sur le manque d'informations s'avère plus marqué auprès des non propriétaires et des jeunes de 25-34 ans.

Martine DENOUNE