• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/07/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • L'argent, on en parle

Immobilier : le décret du PTZ à 50% est publié

Instauré entre le 1er juillet et le 31 décembre 2010, le prêt à taux zéro majoré de 50% a fait l'objet d'un décret publié le 5 août au Journal officiel. (…)

Immobilier : le décret du PTZ à 50% est publié

Par ailleurs, le décret apporte deux mesures de simplification en matière de procédures d'octroi du prêt 0%. D'une parat, lorsqu'il s'agit d'un PTZ accordé dans l'ancien et, plus précisément, d'un logement de plus de vingt ans, il n'est plus nécessaire de présenter un état des lieux à la banque. D'autre part, il modifie les dispositions relatives à l'appréciation des ressources des ménages souhaitant obtenir un PTZ. Jusqu'à la fin de cette année, la banque doit être en mesure de prendre en compte les seuls revenus des personnes destinées à occuper le logement.

Par conséquent, lorsque les revenus du foyer fiscal ne peuvent pas être individualisés sur l'avis d'imposition, ils sont affectés pour moitié au contribuable et pour moitié au conjoint. Ou en totalité au contribuable en l'absence du conjoint. Cette nouvelle règle d'appréciation des ressources s'applique notamment en cas de séparation ou de décès, des événements qui nécessitent de corriger le "revenu fiscal de référence" du candidat à l'accession à la propriété, qui demande un PTZ.

Martine DENOUNE