Immobilier : les prix enfin stables à Paris

En octobre, le prix du mètre carré s'affiche à 8.370 euros à Paris, ce qui marque une stabilité, selon les notaires. Le volume des ventes recule de 12% sur un an.

Immobilier : les prix enfin stables à Paris

La crise de la dette souveraine parviendrait-elle à stopper la flambée des prix enregistrés à Paris, ville de rang international pour les acquéreurs français et étrangers ? "Pour la première fois depuis juin 2009, le prix des appartements dans la capitale n'augmente pas : en octobre 2011 comme en septembre 2011, il se situe à 8.370 euros du mètre carré", vient de constater la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France, en se basant sur les actes de vente signés dans les études. Ces actes correspondent à des avant-contrats conclus pendant l'été. Le rythme annuel de la hausse des prix des logements anciens continue à ralentir, tout en dépassant allégrement le cap des 15% ! A fin octobre 2011, les prix ont progressé de 17,9% sur un an, contre 19,2% en septembre. Ils avaient même gagné de 21,9% en juin sur un an. Entre le 1er août et le 31 octobre, quelque 7.200 ventes de logements anciens situés dans la capitale ont été signées, ce qui marque un recul de 12% sur un an.

Selon le principe de l'escargot -Paris en constituant le centre -, ce ralentissement de la hausse se diffuse également en petite couronne : la progression des prix se chiffre à 10,9% en octobre, contre 11,7% en septembre. En grande couronne, les prix se valorisent moins vite et affichent une hausse annuelle d'environ 6% en octobre comme en septembre.

Pas de doute, cette relative stabilité des prix à Paris devrait se confirmer lors des prochaines statistiques des notaires. Mais la capitale reste encore souvent inaccessible pour nombre de budgets français.

MARTINE DENOUNE