• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Retraite : pourquoi et comment utiliser le placement en SCPI

Avoir un revenu additionnel pour compléter les pensions de retraites est aujourd'hui une préoccupation majeure. Parmi les solutions, l'investissement dans la pierre a toujours eu une place privilégiée

Retraite : pourquoi et comment utiliser le placement en SCPI

Le rôle de l'immobilier

L'immobilier permet en effet, grâce aux revenus locatifs, de s'offrir un complément de retraite sur le long terme. Le nouveau retraité peut, si le montant des capitaux dont il dispose le lui permet, choisir d'acquérir et de gérer un bien immobilier, mais le fait d'acquérir des parts d'une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) revêt de nombreux atouts.

Les avantages de la SCPI

La SCPI a pour objet l'acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier locatif. Le premier avantage de la SCPI est de rendre accessible à tous les patrimoines un investissement qui le serait difficilement pour des particuliers, compte tenu des mises de fonds nécessaires importantes (bureaux, entrepôts, locaux industriels ou murs de boutiques). La diversification du patrimoine de la SCPI permet une bonne mutualisation des risques, et retire au particulier tout souci de gestion celle-ci étant déléguée à des professionnels.

Par ailleurs la rentabilité constatée dans certains de ces secteurs est sensiblement plus élevée que celle de l'immobilier d'habitation, vecteur traditionnel d'investissement immobilier des particuliers. Le retraité ou le futur retraité qui désire percevoir un complément de revenu privilégiera les SCPI classiques, diversifiées ou spécialisées dites encore " de rendement ". Comme leur nom l'indique leur rôle est de générer du rendement, donc des revenus réguliers et complémentaires.

Leur objectif est bien de distribuer régulièrement des revenus aux associés, les versements étant la plupart du temps trimestriels. Comme pour la détention directe d'un bien, les porteurs de parts sont soumis à l'impôt sur le revenu selon le régime des revenus fonciers pour les loyers, et le cas échéant, des revenus de capitaux mobiliers lorsque la SCPI perçoit à titre accessoire des revenus au titre des placements de sa trésorerie. Les autres types d'impôts, taxes ou charges (taxe foncière , assurance, frais de gestion) sont payés par la SCPI et non par l'associé.

Tout au long de sa vie active, le futur retraité pourra se constituer par étapes un patrimoine dans les SCPI de rendement en vue de préparer sa retraite.

Achat au comptant ou à crédit

Plusieurs cas peuvent se présenter pour le futur retraité envisageant un tel investissement pour percevoir des revenus réguliers. Il pourra bien sûr financer son investissement en parts de SCPI au comptant grâce à des capitaux issus de la vente de son fonds de commerce, de placements financiers de capitalisation, etc.

Mais celui qui souhaite anticiper et préparer un complément de revenus pour le moyen terme (lors de la cessation d'activité) pourra procéder à une souscription à crédit. Pendant la durée du crédit, les revenus de parts de SCPI imposables au titre de loyers perçus par la SCPI sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers , et à ce titre, l'investisseur pourra déduire les intérêts de l'emprunt de ses revenus fonciers. L'investisseur pourra donc financer l'acquisition des parts au moyen d'un emprunt qui lui permettra de déduire les intérêts de l'emprunt de ses revenus fonciers.

L'investisseur essayera de faire coïncider la fin du remboursement de l'emprunt avec le moment du départ à la retraite. Un patrimoine de SCPI de rendement ainsi acquis assurera alors à l'épargnant le complément de ressources dont il aura besoin.

L'investissement en parts de SCPI ne comporte ni garantie de capital ni garantie de rendement et doit bien évidemment s'envisager sur le long terme. Le versement des dividendes pourra donc évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction des conditions du marché immobilier (location des immeubles, niveau des loyers).