• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Epargne salariale : le nombre de Perco ouverts croit de 25%

La croissance des Perco se confirme : hausse de 25% sur un an au 30/06/10 des entreprises équipées d'un plan d'épargne retraite collectif selon l'AFG. Mais leur valeur moyenne s'élève à 5.474 euros.

Epargne salariale  : le nombre de Perco ouverts croit de 25%

Au 30 juin 2010, plus de 112.200 entreprises proposent un plan d'épargne retraite collectif (PERCO) à leurs salariés. Plus de 630.000 salariés ont déjà effectué des versements, soit une progression de 13 % sur 6 mois et 31 % sur un an. L'encours est de 3,45 milliards d'euros au 30 juin 2010. Malgré un contexte économique encore hésitant, ces chiffres publiés par l'AFG confirment l'intérêt constant porté par les entreprises et leurs salariés à ce dispositif volontaire d'épargne retraite.

Du 1er janvier au 30 juin 2010, les flux d'alimentation du PERCO se sont élevés à 667 millions d'euros, soit une progression de 54 % par rapport à la même période en 2009. Ces flux se répartissent ainsi : -Participation : 22 % , -Versements volontaires des salariés : 18 % , -Intéressement : 18 % , -Abondement de l'entreprise : 42 %

La participation, souvent complétée par un abondement de l'employeur, constitue donc la principale source d'alimentation des PERCO. Pour 2010, le plafond d'abondement des entreprises aux PERCO est de 5.539 euros (16 % du plafond annuel de la sécurité sociale fixé à 34 620 euros pour l'année 2010) contre 5 .489 euros en 2009.

L'encours moyen détenu par chaque bénéficiaire d'un PERCO s'élève désormais à 5.474 euros en très légère croissance sur 6 mois et en progression de 13 % sur un an. L'âge moyen de l'adhérent à un PERCO est de 47,5 ans. La proportion femmes/hommes reste stable à 38%/ 62%, qui correspond à leur répartition au sein de la population active du secteur privé.

Des nouveautés pour le PERCO

Déjà, sur la voie du succès, le PERCO bénéficiera d'aménagements prochainement.

Plusieurs mesures prévues par la loi de réforme des retraites vont permettre au PERCO de poursuivre son développement : -A partir de 2011, la moitié de la participation sera automatiquement versée sur le PERCO, sauf si le salarié préfère la percevoir immédiatement ou la verser sur son plan d'épargne entreprise (PEE). -Les salariés pourront verser cinq jours de RTT par an sur leur PERCO, si l'entreprise n'a pas mis en place de Compte Epargne Temps. -Tous les PERCO devront désormais proposer une gestion de leur épargne pilotée en fonction de l'âge du salarié.

Enfin, si une catégorie de salariés bénéficie d'un régime de retraite chapeau, l'entreprise devra proposer à tous ses salariés un PERCO ou un autre dispositif d'épargne retraite. Bernard LE COURT