• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Retraite : les stratégies pour maintenir ses revenus (2/3)

Comment conserver son niveau de vie au moment de la retraite ? Voici notre simulation pour les professions libérales.

Retraite : les stratégies pour maintenir ses revenus (2/3)

Situation civile et professionnelle : Mariés, 50 ans chacun, deux enfants étudiants, monsieur est avocat, madame ne travaille pas. Objectif : générer des revenus tout en réduisant la pression fiscale.

1/ Situation patrimoniale

Revenus nets de monsieur : 350.000 euros par an. Logement : Propriétaires de leurs résidences principale et secondaire. Compte-titres : 700.000 euros qui génère 21.000 euros de dividendes par an + 30.000 euros de plus-values mobilières. PEP assurance : 10.000 euros chacun. PEA : 200.000 euros pour monsieur et 140.000 euros pour madame. Assurance-vie : 500.000 euros pour monsieur. Liquidités : 80.000 euros.

2/ Taux de remplacement global de 25 %

Pension de retraite de monsieur = 7.300 euros / mois x 12 mois = 87.600 euros.

3/ Les solutions pour conserver le même revenu à la retraite

- Effectuer des versements sur les contrats d'assurance-vie de 3.700 euros par mois, pour bénéficier à terme de revenus faiblement taxés et se constituer un capital en accédant à des supports très diversifiés.

- Arbitrer le compte-titres vers des contrats de capitalisation et les PEP assurance pour effacer la fiscalité actuelle sur les plus-values et les distributions de dividendes et bénéficier de revenus futurs faiblement taxés (rente défiscalisée pour le PEP et retraits partiels sur contrat de capitalisation au taux de 7,5% après abattement). Arbitrage de 82.000 euros chacun du compte-titres vers les PEP pour arriver 92.000 euros chacun (plafond PEP). Arbitrage de 270.000 euros chacun du compte-titres vers deux contrats de capitalisation. Economies d'impôts annuelles générées : 21.200 euros par an, soit 1.700 euros par mois.

- Acheter des parts de SCPI de rendement pour 580.000 euros, avec un crédit in fine de 580.000 euros. Prévoir remboursement du capital à terme : 210.000 euros de capital nanti sur un contrat d'assurance-vie. Effort d'épargne de 700 euros par mois (loyers nets de 31.900 euros -crédit de 29.000 euros -impôt sur revenu de 1.580 euros -versements sur contrat de capitalisation de 9.720 euros = 8.400 euros par an).

- Souscrire un contrat Madelin et effectuer des versements réguliers pendant 15 ans, pour profiter de la déduction d'impôt pendant la phase d'épargne. Versements de 1.000 euros par mois. Effort d'épargne de 590 euros par mois (1.000 euros x 12 mois = 12.000 euros -41% (leur tranche d'imposition) x 12.000 euros d'économies d'impôts = 7.080 euros)

4/ Les revenus à la retraite (65 ans)

Retraite (88.000 euros) + revenus fonciers (40.000 euros) + revenus financiers (167.000 euros) = 295.000 euros par an, dont plus de 55% des revenus générés bénéficient d'une fiscalité privilégiée.

Mireille WEINBERG