• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/07/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 avril 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 30 juin 2017 et 50€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    50€ offerts *
    et 1 000€ de courtage remboursés *

    jusqu'au 30/06/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 02 mai 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

     

  • L'argent, on en parle

Retraite : les stratégies pour maintenir ses revenus (3/3)

Comment conserver son niveau de vie au moment de la retraite ? Voici notre simulation pour un dirigeant d'entreprise.

Retraite : les stratégies pour maintenir ses revenus (3/3)

Situation civile et professionnelle : couple marié (50 ans chacun), trois enfants étudiants, monsieur est chef d'entreprise, madame ne travaille pas. Objectif : se constituer des revenus pour partir à la retraite à 60 ans, soit avant l'âge légal.

1/ Situation patrimoniale

Revenus : 400.000 euros bruts par an (312.400 nets ) Volonté de céder son entreprise à 60 ans pour prendre sa retraite (liquidation des droits à retraite 2 ans plus tard pour bénéficier de l'exonération possible dans ce délai des plus-values de cession de son entreprise). Envisage de céder ses parts pour 2,5 millions euros. Propriétaires de leurs résidences principale et secondaire et de plusieurs biens immobiliers locatifs (450.000 euros). Assurance-vie : 1.100.000 euros.

2/ Taux de remplacement global de 34 %

Pension de retraite = 8.842 euros par mois x 12 mois = 106.104 euros (taux de remplacement de 34% à 62 ans).

3/ Les solutions pour conserver le même revenu à la retraite

- Acquisition de parts de SCPI de rendement , dont les revenus servent à financer le crédit et limiter l'effort d'épargne. SCPI de rendement pour 200.000 euros. Crédit in fine de 200.000 euros sur 10 ans. Prévoir remboursement du capital à terme : 140.000 euros de capital nanti sur un contrat d'assurance-vie+ versements programmés de 400 euros par mois, même si le produit de la cession à terme pourra venir rembourser les crédits afin d'éviter de sortir les capitaux des contrats d'assurance vie et acquitter la fiscalité.

Effort d'épargne réel = loyers nets (11.000 euros) -crédit (10.000 euros) -versements assurance-vie (4.800 euros) = 3.800 euros par an, soit 320 euros par mois.

- Acquisition de biens en location meublée pour bénéficier du statut de loueur en meublé professionnel (LMP) suite à la cession de l'entreprise à 60 ans et donc continuer à cotiser aux régimes sociaux jusqu'à 62 ans, âge légal de la retraite. Investissement en location meublée pour 1.100.000 euros avec un crédit in fine sur 10 ans. Prévoir remboursement du capital à terme : 500.000 euros placés sur une assurance-vie + versements programmés de 2.500 euros par mois, même si le produit de la cession à terme pourra venir rembourser les crédits, afin d'éviter de sortir les capitaux des contrats d'assurance vie et acquitter la fiscalité. Effort d'épargne = loyers nets (37.400 euros) -coût du crédit (52.800 euros) -versements assurance-vie (30.000 euros) = 45.400 euros par an, soit 3.780 euros par mois.

4/ Revenus à la retraite

Retraite (106.100 euros) + revenus fonciers actuels et futurs (30.000 euros) + location meublée (43.400 euros) + revenus financiers (145.600 euros) = 325.000 euros, soit 27.000 euros par mois avant impôts.

Mireille WEINBERG