• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

La retraite : comment s’y préparer en tant qu’investisseur ?

Un (futur)-retraité bien préparé en vaut deux. Compte tenu de l’incertitude sur l’évolution du régime des retraites et de marchés volatils, un minimum de préparation peut s’avérer utile.

La retraite : comment s’y préparer en tant qu’investisseur ?

La France a la chance de disposer d’un système public de retraite, mais son avenir financier est très incertain compte tenu d’un niveau de chômage élevé, d’une croissance anémique, d’un très faible taux d’activité, en particulier dans les tranches de la population les plus jeunes ou chez les seniors, et d’un taux de natalité insuffisant (même si c’est l’un des plus élevés d’Europe).

Fin 2013, une étude sponsorisée par la banque HSBC montrait que les retraités français tendent à surestimer le montant de leur retraite.

Parmi les enseignements de l’étude, les retraités doivent s’attendre et se préparer à une chute de leurs revenus lorsqu’ils seront inactifs. Or une proportion significative des personnes interrogées avouait justement être mal préparée.

Et les personnes qui étaient effectivement à la retraite estimaient qu’une bonne manière de se préparer passait par économiser régulièrement de petites sommes, devenir propriétaire le plus tôt possible et ne pas trop vivre au-dessus de ses moyens.

Apprendre à épargner le plus tôt possible

Selon la théorie du cycle de vie, l’épargne est un moyen de lisser la consommation en fonction de la fluctuation des revenus.

Les gens épargnent et investissent pour toute une série de raisons (l'achat d'une voiture, d'un bien immobilier, pour payer les études de leurs enfants…). Épargner pour préparer ses vieux jours peut également constituer un objectif important d’une stratégie d’épargne.

Il est pertinent et utile d'établir des objectifs financiers que vous vous fixez et d'évaluer le montant des dépenses à engager.

Imaginons que vous préparez votre retraite. À quoi ressemble-t-elle ? Le même train de vie qu'aujourd'hui ? Ou l'envie d'un long voyage autour du monde ? Dans ce dernier cas, le revenu pour votre retraite devra sans doute être plus élevé que les revenus dont vous aurez besoin pour continuer de vous occuper tranquillement de votre jardin.

Définir des priorités

La première priorité, avant d'épargner ou d'investir, est de payer ses dettes. Si vous avez des crédits à la consommation en cours, mieux vaut commencer par les éteindre. Faites du remboursement de vos dettes courantes la première priorité, puis occupez-vous d'épargner et d'investir.

Dans la perspective de la constitution d’une retraite qui vous assurera un niveau de vie décent, mettre de côté 10 % de ses revenus nets annuels pour bâtir une retraite constitue un effort significatif, mais dont les résultats seront non négligeables sur longue période.

Différentes sources de capital

Morningstar a établi une nomenclature de quatre types de capitaux qui suivent l’actif puis le retraité tout au long de sa vie.

  • Le capital financier est constitué de votre portefeuille de titres financiers que vous allez acquérir au fil des ans, en construisant une allocation d’actifs.
  • Le capital immobilier est constitué de la détention d’un ou plusieurs biens immobiliers (pour ceux qui ont la possibilité d’en acquérir un).
  • Le capital retraite est constitué de ce que l’État et les régimes de retraite verseront à la retraite : il est alimenté par vos cotisations.
  • Le capital humain : c’est le plus important et pourtant c’est le plus souvent oublié : il s’agit de la somme des revenus espérés de vos années de travail, et devrait être fonction de votre niveau de qualification, de votre perspective d’évolution de carrière…

Retraite_Allocation_Morningstar.jpg

Source : Morningstar

La constitution d’une épargne régulière sera principalement affectée au capital financier, voire au capital immobilier (diversification de patrimoine, une fois que les dettes d’une première acquisition ont été remboursées par exemple).

Le retraité en devenir devrait prendre en compte l’ensemble de ces composantes dans la préparation de sa vie d’inactif.

Mlogo.gif