• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Cinq options de placement pour la retraite : l'assurance-vie

Pour partir à la retraite dans les meilleures conditions économiques possibles, il est indispensable de vous constituer une épargne.

épargner pour sa retraite

L'assurance-vie est le produit le plus largement utilisé par les Français pour la préparation de leur retraite. Et pour cause, c’est aussi le plus simple et le plus souple.

Les versements peuvent être programmés ou totalement libres. Quelle que soit la formule choisie vous pouvez toujours changer d’avis en cours de contrat et passer de l’une à l’autre. Vous n’êtes par ailleurs pas obligé d’alimenter votre contrat. En l’absence de versement, il reste ouvert et l’épargne qui y est portée continue de produire des intérêts. La même souplesse existe au niveau des retraits : vous pouvez clôturer votre contrat quand bon vous semble (attention cependant à la fiscalité plus lourde avant 8 ans) ou retirer une partie seulement de votre épargne et cela sans aucune pénalité.

Il peut être pertinent de choisir un contrat multi-supports, qui comporte, à côté du traditionnel fonds garanti en euros, toute une série d’autres supports plus risqués, mais souvent aussi, plus rémunérateurs. Avec les fonds garantis en euros, votre capital ne peut jamais baisser, mais le rendement affiché de ces fonds est en baisse constante, et atteint en moyenne 2,80 à 2,90 % pour 2012. D’où l’intérêt surtout si vous avez un horizon de placement long et supérieur à 10 ans, d’investir dans des actifs plus risqués tels que les Sicav ou FCP que vous choisirez selon votre sensibilité au risque.

L’intérêt du contrat multi-supports, se fait sentir en cas de tempête sur les marchés : vous pouvez transférer votre épargne sur le fonds en euros garantis. Mieux, il est également possible, dans les contrats les plus sophistiqués, d’opter pour des options d’arbitrage automatique. Ceux-ci permettent de limiter les pertes ou de sécuriser les plus-values. Par exemple, à partir d’un certain pourcentage de baisse sur un fonds, votre épargne est transférée sur le fonds sécurisé en euros. Vous pouvez donc piloter votre contrat en fonction de l’évolution des marchés.

Enfin, rien ne vous empêche de sécuriser votre épargne au fur et à mesure que vous approchez de la date de votre départ à la retraite, en la transférant progressivement sur le fonds en euros ou en choisissant une option de gestion qui le fera automatiquement à votre place.

Souplesse toujours concernant les modes de sortie du contrat. Ici, rien n’est imposé et vous n’êtes pas obligé d’attendre votre départ à la retraite pour profiter de votre épargne. Vous pouvez par ailleurs opter pour une sortie en rente viagère, pour des retraits programmés réguliers, pour des retraits occasionnels ou pour la restitution de votre épargne sous forme de capital. Vous pouvez également panacher ces différentes solutions, selon les besoins qui seront les vôtres.

Attention cependant à la sortie en rente viagère : vous ne pouvez plus revenir en arrière et décider finalement de prendre une partie de votre épargne sous forme de capital. De même, en cas de décès précoce, votre conjoint aura éventuellement droit à une pension de réversion dont le montant est fixé au moment de la conversion du capital en rente (généralement 60 % de la rente initiale), mais vos héritiers n’auront droit à rien. En revanche, c’est une bonne opération si vous vivez longtemps, puisque l’assureur vous verse sa rente toute votre vie durant.

Plus souple que la rente viagère, vous pouvez préférer les retraits programmés ou occasionnels : vous décidez par exemple de retirer une certaine somme périodiquement. Cette solution est moins contraignante que la rente viagère : vous pouvez revenir en arrière et décider finalement de récupérer votre capital. Autre avantage, votre épargne continue de vous appartenir, ce qui n’est plus le cas avec la rente viagère, et en cas de décès, les bénéficiaires auront accès aux sommes qui restent sur votre contrat.

Avant d’opter pour une solution, il est préférable de réaliser des simulations.

Lire également :