• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 27 février 2017 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/05/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 27 février 2017
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    150€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 27 avril 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital. 
    *Offre soumise à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 mars 2017 et 80€ offerts

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un compte-titres, 
    d'un PEA et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 28 février 2017* 
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    80 € offerts *
    1 000 € de courtage remboursés *

    jusqu'au 31/03/2017 pour une 1ère ouverture
    ou transfert d'un compte-titres, d'un PEA
    et/ou d'un PEA-PME jusqu'au 28 février 2017

    *Offre soumise à conditions

  • Crédit conso
    2,90% TAEG fixe

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable du 13 février au 05 mars 2017, réservée aux clients BforBank, pour toute demande de prêt personnel de 10 001 à 75 000€ de 13 à 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 231,77€, hors assurance facultative. Le montant
    total dû est de 11 124,96€. Le taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,90%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Les fonds de pension

En France, les fonds de pension ne sont officiellement pas autorisés. La retraite par capitalisation passe plutôt par des contrats individuels ou collectifs comme le Perp et les contrats Madelin.

Les fonds de pension

Principe des fonds de pension

Par le système de capitalisation, à la différence du système français par répartition, chaque épargnant cotise personnellement et pour lui-même pendant sa vie active afin de se voir reverser une retraite à l'âge venu. (voir l'article consacré aux compléments de retraite)

D'origine anglo-saxonne, le fonds de pension, traduction française de " pension funds " (en anglais " caisse de retraite ") est un fonds d'investissement dédié aux retraites par capitalisation.

 

Fonctionnement des fonds de pension

Modèle anglo-saxon

Les fonds de pension sont gérés par des entités internationales qui disposent d'un pouvoir d'intervention sur les marchés mondiaux. Ces entités recherchent une rentabilité importante, avec une prise de risque à la hauteur de cette rentabilité.

Modèle allemand

Une entreprise peut gérer elle-même le fonds de pension. Les cotisations des salariés sont alors inscrites au bilan de cette dernière comme une dette vis-à-vis de ses employés. L'entreprise peut investir les fonds dans ses propres actions.

Exception française

En France, le régime général par répartition prévaut. Il existe une méfiance culturelle à exposer la retraite des épargnants aux aléas des marchés financiers, même si certains gouvernements ont pu envisager d'introduire le principe des fonds de pension en France.

Le Prefon, pour les fonctionnaires, s'approche d'un fonds de pension : chacun cotise sur un compte personnel et l'ensemble des comptes est géré collectivement.

Il existe également de nombreux systèmes d'épargne retraite par capitalisation individuelle -assurance-vie, Perp, Plan d'épargne populaire (PEP), contrats Madelin-et collectifs -(Plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco), Plan d'épargne retraire d'entreprise (Pere), " article 83 " et " article 39 "-, dont le principe et/ou le fonctionnement peut, dans certaines mesures, faire penser à des fonds de pension au sens allemand ou anglo-saxon.

Différents principes de fonctionnement

  • Contrats à prestation définies

Réservés aux salariés, ces contrats fixent dès le départ ce que gagnera le futur retraité, sous forme, par exemple, d'un pourcentage de salaire. La prestation est donc indépendante des fluctuations du marché. A l'inverse, les cotisations fluctuent en fonction des performances du fonds. Mais le risque est assumé par l'entreprise qui absorbe les augmentations de cotisation. En France les contrats " article 39 " sont des contrats à prestation définies.

  • Contrats à cotisations définies

Ouverts aux salariés comme aux non-salariés, ces contrats fixent à l'avance le montant de la cotisation, et ce, pendant toute la durée du contrat. En revanche, le futur retraité ne connaît pas à l'avance le montant de la rente ou du capital versé. C'est donc lui qui supporte le risque marché. En France, les contrats dits " article 83 " sont des contrats à cotisations définies.