• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Tout savoir sur la retraite progressive

La retraite progressive - ou cessation progressive d’activité (CPA) - a été créée pour faciliter la transition entre emploi et retraite.

Retraite progressive

La retraite progressive permet à l’assuré de percevoir une partie de sa pension de base et continue à travailler à temps partiel. Pour bénéficier de ce régime, il faut avoir atteint l’âge légal de la retraite, justifier d’une durée d’assurance (ou/et de périodes reconnues équivalentes) d’au moins 150 trimestres. L’activité à temps partiel ne doit pas excéder 80 % de la durée du travail applicable à l'entreprise. Pour avoir le droit à la retraite progressive, il est indispensable d’avoir obtenu l’accord de l’employeur.

Retraite progressive : quel effet sur la pension ?

Le montant de la pension est calculé à titre provisoire. Plus l’activité est importante, moins le montant de la pension est élevé. Il est de 30 % de la pension que l’assuré aurait touchée s’il avait cessé toute activité, pour un temps partiel travaillé de 60 à 80 %, 50 % pour un temps partiel travaillé de 40 à 59 %, de 70 % pour un temps partiel travaillé de moins de 40 %.

Important ! Toute modification de la durée de travail doit être immédiatement signalée à la caisse de retraite. Elle a souvent une incidence sur la fraction de pension versée. Sauf si elle intervient la première année au cours de laquelle l’assuré prend sa retraite progressive, cette modification du temps de travail est prise en compte à la fin de chaque période annuelle.

Exemple : un salarié bénéficiant depuis le 1er septembre 2012 de la retraite progressive et qui passe d'un temps partiel de 80 % à 30 % le 1er janvier 2014, ne percevra la nouvelle fraction de pension qu’à compter du 1er septembre 2015.

Fin de la retraite progressive : que se passe t-il ?

La fin de la retraite progressive qui s’applique au régime de base, mais peut aussi être demandée auprès des caisses de retraite complémentaire, intervient le premier jour du mois suivant la cessation totale d’activité professionnelle. Le montant de la pension de retraite est recalculé en fonction des droits initiaux et des droits acquis durant l’activité à temps partiel.

À noter
La cessation progressive d’activité (CPA) ou retraite progressive n’est pas réservée aux salariés. Les artisans, mais aussi depuis 2013, les commerçants y ont également le droit. Pour calculer le montant de leur pension, on ne prend pas en compte le temps (partiel) travaillé, mais la baisse des revenus. Les fonctionnaires n’ont plus accès à la CPA depuis janvier 2011.
 

A lire également :