• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    2,50% TAEG

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    Offre valable 14 novembre au 4 décembre 2016, réservée aux clients BforBank,
    pour toute demande de prêt personnel de 5 001 à 15 000€ entre 25 et 48 mois inclus.

    Vous remboursez 48 mensualités de 219,02, hors assurances facultative. Le montant
    total dû est de 10 512,96€. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 2,50%.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Fonds : les valeurs familiales ont la cote

La Bourse de Paris regorge de d’entreprises familiales. Grandes, moyennes ou petites, celles-ci ont trois points communs.

Fonds : les valeurs familiales ont la cote

Prudence du management, endettement limité et perspectives de croissance supérieures à la moyenne du marché : voici les trois points communs des entreprises familiales. Résultat : celles-ci font régulièrement mieux que les indices. Quatre sociétés de gestion proposent des fonds qui continuent ainsi à faire leurs preuves.

On parle habituellement de société familiale quand la part du capital que les actionnaires en détiennent représente une importante partie de leur patrimoine et que ceux-ci ont la capacité d’en nommer – et d’en remercier – les dirigeants. Il n’est pas nécessaire qu’une famille ait la majorité des actions. En tout cas, dans une société familiale, les minoritaires ont les mêmes intérêts qu’un groupe de parents qui cible des objectifs de développement à long terme. Les plus fidèles finissent par faire un peu partie de la parentèle !

Gestion collégiale

Oddo Génération est sans doute le plus connu dans la petite catégorie des fonds investis en valeurs familiales. Il a été ouvert au public en 1996. Il est géré de façon collégiale chez Oddo Asset Management par Emmanuel Chapuis, Guillaume Delorme et Javier Gomez Rodriguez. Il est surtout composé de valeurs françaises : Michelin, LVMH et Christian Dior, L’Oréal, Orpéa, Sodexo, etc. Sa référence est l’indice SBF 120. Banco Santander, Volkswagen et Solvay comptent également parmi ses positions significatives. Sa performance sur dix ans est remarquable, puisqu’elle tourne autour de 7,5 % en rythme annuel.

Il convient aussi de signaler que la gamme maison comprend Oddo Génération Europe, qu’anime la même équipe. Ce fonds a été créé sept ans plus tôt. Sa référence est l’Euro Stoxx. En plus de la plupart des valeurs déjà citées, figurent en portefeuille Anheuser-Busch Inbev, SAP, Fiat et ThyssenKrupp, notamment. Curieusement, ses scores sont, sur de longues durées, inférieurs de moitié à ceux d’Oddo Génération…

Chez Meeschaert Asset Management, Sébastien Korchia est aux commandes de MAM Entreprises Familiales. Le pilote sélectionne des actions d’entreprises de pays de l’Union européenne dont les principaux actionnaires sont des personnes ou des familles, que celles-ci y exercent ou non des fonctions. Il peut éventuellement s’intéresser aux filiales cotées (Faurecia dans le cas de Peugeot, par exemple). Parmi les lignes le plus en vue se trouvent des valeurs très différentes : Solutions 30, L’Oréal, Ubisoft Entertainment, Carrefour, LVMH, Valtech, Stedim, Altran Technologies, Bouygues. Avant les vacances, le gérant a également acheté Bénéteau et Oeneo, par exemple, et, inversement, vendu des titres comme Lagardère ou Michelin. Depuis onze ans (le fonds a été lancé fin 2002), la performance annualisée avoisine 5,5 %.

Quarante ans d’études

Autre fonds du compartiment : Europe Entrepreneurs. Créé en 2005 sous le nom Famille et Croissance, celui-ci a pour indice de référence le Stoxx Europe 50. François Genovese, qui le gère chez Alma Capital & Associés, sélectionne des entreprises en fonction de critères quantitatifs et qualitatifs, tels que l’expertise du management. Actions privilégiées : Hôtels Baverez, Bureau Veritas, Carrefour, FFP et Peugeot, SAP, Saint-Gobain, Eramet, Schneider Electric ou encore Safran, Thales et Valneva.

Enfin, créé début 2012, Flornoy Valeurs Familiales éligible comme les quatre autres au PEA – a opté pour l’Euro Stoxx 600 comme indice de référence. Cela permet à Olivier Flornoy (Flornoy et Associés Gestion) de puiser dans un réservoir de valeurs plus large et plus profond. Il supporte bien la comparaison avec ses concurrents, avec une performance de + 18,5 % en un an (+ 19 % pour MAM Entreprises Familiales, + 23,8 % pour Oddo Génération, + 19,7 % pour Oddo Génération Europe et + 16,5 % pour Europe Entrepreneurs).

Choix prioritaires : Rubis, Seb, Pernod Ricard, Christian Dior, Michelin, Maersk, Luxottica, Fresenius Medical Care, Richemont, Beiersdorf, BMW, Siemens, Swatch, Roche, Dräger, Leifheit.

« Les études conduites depuis quarante ans, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, confirme le professionnel, tendent à démontrer que ce que l’on définit comme des entreprises familiales surperforme l’ensemble des entreprises, tant d’un point de vue financier qu’en termes de performance boursière. Ce constat est statistiquement indépendant de la zone géographique, du secteur d’activité ou de la période. »

Attention ! Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
Avant d’investir, consultez le Mémento de l’investisseur en Bourse.