• Compte Bancaire
    Jusqu'à 130€ offerts

    Pour une 1ère ouverture d'un Compte Bancaire
    et d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016 :

       80€ offerts* pour votre Compte Bancaire
    + 50€ offerts* pour votre Livret d'épargne BforBank
       *Offres soumises à conditions

  • Livrets
    3% pendant 2 mois

    jusqu'à 75 000€*. Et 50€ offerts sur le Livret d'épargne BforBank
    en maintenant un encours min. de 20 000€ jusqu'au 31/03/2017
    Pour une 1ère ouverture d'un Livret jusqu'au 20 décembre 2016
    *Offres soumises à conditions

  • Assurance-vie
    100€ offerts*

    Pour une première adhésion au contrat BforBank Vie
    jusqu'au 16 janvier 2017 avec un versement initial minimum
    de 3 000€ dont 25% minimum investis en unités de compte
    non garantis en capital.
    *Offre soumises à conditions

  • Bourse
    1 000€ de courtage remboursés
    jusqu’au 31 janvier 2017

    pour une 1ère ouverture ou transfert d'un
    compte-titres, d'un PEA et/ou d'un
    PEA-PME jusqu'au 4 janvier 2017*
    *Offre soumise à conditions

  • OPCVM
    2 000 fonds
    Sans droits d'entrée

    Avec plus de 80 sociétés de gestion françaises
    et internationales référencées

  • Crédit conso
    Vos projets n'attendent pas !

    Exclusif : votre prêt personnel BforBank

    BforBank vous propose, avec son partenaire CréditLift,
    une solution de financement flexible qui s'adapte
    à vos envies, vos besoins et votre situation.

    Un crédit vous engage et doit être remboursé.
    Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

      En savoir plus

  • L'argent, on en parle

Le marché des OPCVM français en 2012 : un bilan mitigé

Au 31 décembre 2012, l’encours des OPCVM français s’établit à 763 mds € (vs 726,45 mds € en 2011), soit une hausse de 5% comparé à fin 2011.

OPCVM Bilan 2012

Evolution des encours des OPCVM français en 2012

Famille Encours au 31 décembre 2012
(en millions)
Variation d'encours
Trésorerie 327,3 4%
Obligations 90,2 44,1%
Actions 177,8 7,2%
Diversifiés 80,6 -31,3%
OPCVM garantis ou à formule 53,5 -11,1%
Performance absolue 28,1 NC
Fonds alternatifs (*) 3,9 -32,7%
Immobilier 0,8 NC
Matières premières 0,9 NC
Total 763,1 5,1%

Source : EuroPerformance.
Données en millions d'euros au 31/12/2012, variations calculées sur la base du 31/12/2011.
(*) Données au 30/11/2012.


L’effet performance s’élève à 49 mds €, tandis que la décollecte est de -13,3 mds €. A noter : il s’agît de la plus petite décollecte de ces trois dernières années.

Au niveau européen, la collecte tous pays confondus est de l’ordre de 194 mds €.

La France enregistre une décollecte s’élevant à -7 200 mds € au 30 septembre 2012. Les pays qui se placent en tête du classement sont : l’Irlande (63 414 mds €) et le Luxembourg (54 444 mds €) suivis par la Suisse.

Actions

L’encours des actions s’élève à 178 mds € à fin décembre 2012.

On assiste à une augmentation des encours par rapport à décembre 2011. Cette hausse est due à un effet marché positif de +26,6 mds €. La décollecte s’est poursuivie en 2012. Elle était du même ordre que 2011 (-14 mds d’€).

Les fonds actions France connaissent leur 7e année de décollecte. L’encours sous gestion s’élève à 31,6 mds €. Une baisse des rachats en réaction à la progression du CAC 40 est remarquée fin 2012.

Les fonds actions de la zone Euro progressent de +10% en 2012 (vs -22% en 2011) grâce à un effet performance de 6,4 mds €, le plus important des fonds actions Europe au global.
Les fonds actions Europe enregistrent des rachats quasi équivalent à ceux de 2011 (-2 mds €).
L’encours total progresse de +8,5% pour s’établir à 34,6 mds € à fin 2012.
Les souscriptions sur les fonds actions Amérique du Nord ont souffert de la volatilité du cours euro/dollar. (-1,4 mds € de rachat)

La part des encours à fin 2012 générée par les actions Europe est de 61,22%, pour les actions Amérique 8,14% et d’un peu moins de 5% pour celles de l’Asie/Pacifique.

Obligations

L’encours des fonds obligations s’élève à  77,42 mds € à fin 2012.
6 mds € de collecte enregistrés corrélés à 6,9 mds € d’effet performance au 31 décembre 2012. On assiste au faible rendement des obligations sur la même période. L’investissement en obligations haut rendement enregistre quant à lui une collecte de 1,5 mds €.

Concernant les OPCVM en performance absolue et alternatifs, leur encours a été divisé par 7 depuis 2007 et il y a eu davantage de fermetures que de créations de fonds sur la même période.


Diversifiés

Les encours restent stables de l’ordre de 81,6 mds € à fin 2012 (vs 77 mds € à fin 2011)
Cette hausse est davantage due à l’effet performance qu’à la collecte. On constate que les fonds à horizon sont les seuls à enregistrer une collecte positive sur 2012. (+66 M €)
L’année 2012 se caractérise par une baisse de l’offre car moins de nouveaux fonds ont été proposés en 2012. En parallèle, la demande est au rendez-vous mais elle se heurte à la logique financière de l’offre.

En clair, les souscriptions annuelles par rapport au millésime de l’offre sont sept fois moins élevées qu’en 2011.

Conclusion

Le bilan 2012 est mitigé. Les fonds ont délivré des performances remarquables mais les souscriptions n’étaient pas au rendez-vous, conséquence de l’attentisme des investisseurs. 2012 se caractérise par la 5e année de décollecte en 6 ans.

A noter que cette étude ne concerne que les OPCVM de droit français. Ce marché est de plus en plus attaqué par les sociétés de gestion étrangères et se doit donc de trouver des moyens d’accroître son attractivité dans un contexte de plus en plus concurrentiel.